La procédure d'audit

Entreprise en difficulté • Publié le mercredi 26 septembre 2012, mis à jour le mercredi 30 janvier 2019
La procédure d'audit

Parmi les missions du commissaire aux comptes, on retrouve l’analyse des comptes annuels de l’entreprise. On entend par cela, une analyse afin d‘exprimer une opinion permettant aux décideurs d’orienter leur activité. C’est ce qu’on appelle plus communément : l’audit.

Les procédures d’audit sont les différentes techniques qui vont être utilisées par le commissaire aux comptes, ou auditeur, pour établir cette analyse. Cela exige un respect scrupuleux des normes d’audit, qu’on appelle les NEP et qui définissent les différentes étapes d’un audit légal.

Quelles sont les principales procédures d’audit ?

Il existe plusieurs procédures d’audit dont nous pourrons citer comme principales : 

  • Le contrôle sur pièces : quand on utilise des pièces comptables justificatives pour valider telle ou telle opération
  • L’observation physique : par simple constat visuel, on vérifie l’existence d’un actif
  • La confirmation directe : en demandant à l’équipe de l’entreprise
  • L’examen analytique : par la comparaison entre les données des comptes annuels et des données antérieures par exemple
  • Les sondages : ne pas baser l’audit sur l’exhaustivité des comptes annuels mais plutôt sur l’étude d’un échantillon représentatif.

Pour mieux comprendre l’intérêt de chaque procédure, nous allons détailler celles mentionnées ci-dessus.

Les Contrôles sur pièces

Le contrôle sur pièces renvoie sur des pièces externes (ex : facture d’un fournisseur, …) ou des pièces interne (document interne).  

Ainsi il est clair que cette méthode permet à la fois, d’avoir toutes les pièces mais assurent une exactitude des données, même s’il est considéré qu’une pièce externe a plus de valeur qu’une pièce interne.  

L’observation physique

Cette procédure consiste à se rendre sur place, d’aller en contact avec les différents services concernés. L’auditeur doit contrôler de manière visuelle l’existence d’un actif. Ce type de procédure est utilisé pour les immobilisations corporelles et les stocks.

Procédure d’audit : confirmation directe

En allant directement vers les tiers qui constituent l’entreprise, l’auditeur peut profiter d’une information pertinente et fiable. Par contre, l’inconvénient majeur reste le taux de réponse obtenu, souvent très faible.

L’examen analytique

L’intérêt des comparaisons c’est d’obtenir une analyse de la tendance que prend l’entreprise dans le temps.  Ainsi on se rend compte des écarts avec les prévisions et on réajuste en trouvant des solutions concrètes.

Les sondages

L’avantage du sondage dans les procédures d’audit, c’est qu’il est possible de l’utiliser pour des situations différentes mais il faut faire attention au choix de la population représentative, la moindre anomalie pourrait causer des dégâts. En effet, il se pourrait très bien que le sondage ne détecte pas une anomalie possible.

C’est à l’auditeur d’évaluer la situation de l’entreprise et conclure quelle procédure est la plus adéquate en cette situation.

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61