Le 1er service d'aide aux dirigeants 250 000 demandes depuis 2007 - Gratuit et sans engagement

Start-ups : comment effectuer un bon référencement de votre site sur Google ?

Publié le mardi 27 novembre 2012

Pour une « start-up », le référencement Google n’est souvent pas pris à sa juste valeur. Nous nous proposons ainsi de vous donner des conseils pratiques qui ne vous coûteront ni du temps ni de l’argent, pour booster le site de votre « start-up ».

Qu’est-ce que le référencement ?

Le référencement est ce qui va vous permettre de passer en tête de liste des pages de résultat Google. En d’autres termes, cela revient à choisir les bons indices de recherche pour les internautes afin que votre site ait le plus de chances d’être retrouvé. De manière générale, le référencement repose sur 3 éléments essentiels.

Le premier élément est le contenu de votre site. Pour cela, il faut vérifier que les « mots-clés » que vous aurez choisi soient correctement placés dans la structure générale de votre site.
Le deuxième élément est la quantité de liens qui mènent vers votre site ainsi que la qualité de ces derniers. Il faut comprendre que le nombre de liens qui mène vers votre site est proportionnel à la possibilité d’être retrouvé sur Google.

Le troisième élément est la qualité technique du site. Pour cet élément précis, il faut savoir que moins votre site est soumis à des défauts techniques plus vous aurez de chances d’être reconnu comme un bon site de référence. N’hésitez pas à recourir à des professionnels pour optimiser au mieux la programmation de votre site.
De manière générale, le référencement dans Google est influencé par essentiellement 3 paramètres.

« Google Keywords » un outil qui vous simplifie le travail

Vous devrez sans conteste bien placer les « mots-clés » sur votre site. Si vous n’êtes pas un expert en la matière, il existe un outil qui peut s’avérer très pratique : « Google keywords ».
En effet, vous pourrez savoir quels sont les mots utilisés par les internautes pour effectuer des recherches selon tel ou tel univers. Le placement de ces mots-clés est alors primordial et vous devrez, pour ce faire, les placer de manière judicieuse dans chaque partie de votre site (titre, adresse, etc…).
Cet exercice reste quand même délicat dans la mesure où si vous en abusez, vous mettrez en péril la bonne santé du site.

N’hésitez pas à intervenir sur d’autres sites

Il existe un bon nombre de structures mises en place sur internet, sur lesquelles vous pouvez vous inscrire afin d’être actif sur la toile. La participation à des forums, la rédaction d’articles sur d’autres blogs par exemple, s’avèrent être des moyens très efficaces pour la bonne visibilité de votre site. Ceci dit, il faut par contre chercher à publier sur des sites, ou autres, dont le « PageRank » est élevé.

Mais qu’est-ce que le « PageRank » ? Le « PageRank » est un outil qui permet de quantifier la qualité d’un site. Il varie de 0 à 10. Il s’agit en quelque sorte de donner une note à un site, « 10 / 10 » étant bien sûr la meilleure note. Publier sur des sites à haut « PageRank » prend alors tout son sens.
Pour pouvoir connaître le « PageRank » d’un site, il existe un moyen simple mis en place par Google Chrome : le Plugin « SEO Quake lite ». Il suffit juste de l’installer et la note apparaîtra automatiquement sur chaque site que vous visiterez.

Certaines règles sont à respecter absolument

De manière générale, il vaut mieux pour vous que vos contenus contiennent au minimum 300 mots sans refaire ce qui a déjà était fait. Ne prenez pas ce point à la légère, il en va de la bonne tenue de votre site.

Ne confondez pas vitesse et précipitation

Comme toute procédure mise en place, celle-ci peut prendre du temps. Google étant un moteur de recherche dont les données de base sont en permanente évolution, ces opérations peuvent prendre quelques mois, mais vous avez la certitude qu’elles finiront par donner leurs fruits.

Si vous utilisez Google Analytics…


5ème conseil : Synchronisation de votre compte avec Google Webmaster Tools dans le cas où vous utilisez Google Analytics.

Pour les personnes qui utilisent Google Analytics, il vous est recommandé de le synchroniser avec les « Google Webmaster Tools ». Cette opération qui ne prend pas beaucoup de temps est une opération indéniable. En effet, le gros avantage réside dans le fait qu’elle vous donne votre classement dans les pages de résultats par rapport aux mots-clés que vous aurez choisi.

Vous devrez alors ajouter votre site sur Google Webmaster Tools, en suivant différentes étapes qui vous seront expliquées avec le logiciel, pour pouvoir effectuer cette opération en bonne et due forme. Il faut savoir que cette opération vous apportera une mine d’information relative à votre référencement sur Google. Vous pourrez avoir accès à plusieurs informations précieuses telles que la parution de votre site sur les résultats de recherche, votre placement sur les pages de résultat et bien d’autres.
Notez que toutes ces informations s’avèrent utiles dans le sens où vous pourrez alors optimiser au maximum votre stratégie de référencement pour, bien sûr, obtenir les meilleurs résultats.

Combien de liens mènent à votre site ?

Information qui ne peut être connue par les néophytes. La quantification du nombre de liens menant à votre site n’est désormais plus un problème. En effet, il existe aujourd’hui des sites internet qui peuvent vous fournir en temps réel ces informations (cf. : http://www.alexa.com/).

Avez-vous pensé à la création d’un blog ?


Cela semble simple au premier abord et beaucoup de personnes n’y pensent pas, mais cela comporte pourtant un grand nombre d’avantages. En effet, vous pourrez y mettre plus de mots-clés, mettre en ligne un contenu mis à jour de manière régulière, sans compter qu’il augmente la probabilité de création de liens vers votre site. Vous comprenez alors l’importance de ce point qui est beaucoup trop souvent négligé.

L’indexation de vos pages est-elle correctement effectuée ?


Il s’agit là de l’étape la plus simple à effectuer. Il vous suffira simplement d’écrire le nom de votre site sur la barre de recherche. Vérifiez alors que vos contenus sont alors bien présents dans les pages de recherche. Si votre contenu est trop récent, il vous faudra alors attendre quelques jours que Google le prenne en compte dans sa base de données.

Il s’agit là de méthodes qui ne vous coûteront ni du temps ni de l’argent. Toutes les méthodes sont bonnes pour booster votre start-up. Alors pourquoi ne pas utiliser celles qui ne vous coûtent rien ?

Publicité

Soyez le premier à commenter cette article
VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61