Les éléments constitutifs d'un bon business plan

Les éléments constitutifs d'un bon business plan

Création d'entreprise • Publié le lundi 14 janvier 2013, mis à jour le mardi 18 septembre 2018

Il existe un bon nombre de modèles de business plans présents sur internet et autres sources d'informations. Cependant, il existe plusieurs points qui ne sont pas forcément expliqués pour rendre votre business plan attractif aux yeux de vos potentiels investisseurs.

Le business plan est le reflet de votre projet

Un business plan est avant tout un outil de vente. Et donc, il va sans dire que pour que votre business plan soit bon, il devra être vendeur. Il est la vitrine de votre projet et devra donc être bien écrit, clair et concis pour qu'il donne envie d'être lu et surtout d'être gardé. Gardez à l'esprit que vos investisseurs (généralement les banques) voient plusieurs business plans par jour. Vous devez alors faire en sorte de sortir du lot pour être remarqué.

Le business plan ne doit pas être trop long

En règle générale, le business plan doit contenir entre 40 et 50 pages. Les 3 à 4 premières représentent ce qu'on appelle l' « Executive Summary » qui résume le projet d'entreprise. Le reste du contenu doit reprendre la présentation du projet, l'étude de marché, la stratégie, la présentation de l'entrepreneur et le business plan financier.

L'étude de marché : Un facteur clé

Beaucoup d'entrepreneurs ne vont pas faire l'étude de marché car elle représente un coût supplémentaire puisqu'elle est souvent réalisée par un tiers. Ils tenteront alors de la faire seuls et s'exposeront ainsi au risque de se faire refuser le financement de leur projet. Il faut comprendre que l'étude de marché est essentielle et il ne faut donc surtout pas la bâcler. Petite-entreprise ne saurait trop vous conseiller de vous faire aider par un tiers compétent. Cela apportera de la crédibilité à votre projet et surtout cela augmentera vos chances d'obtenir les financements dont vous avez besoin.

Mentionnez les risques liés à votre projet

Ne soyez pas trop positif dans la manière dont vous voyez les choses. Une vision trop optimiste pourrait vous coûter vos financements. Il est préférable de soulever les problèmes que vous pourriez rencontrer et surtout d'apporter des éléments de réponse à ces problèmes. Cela aura pour effet d'encore une fois crédibiliser votre projet et surtout de rassurer vos investisseurs sur votre manière d'aborder votre projet.

Pour résumer :
Votre business plan doit être vendeur.
Votre business plan doit être court, clair et précis.
Faites faire votre étude de marché par un tiers compétent.
Pensez aux problèmes que vous pourriez rencontrer et apportez-y des éléments de réponses.


Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61