Quelles démarches pour accueillir un apprenti ?

Gestion d'entreprise • Publié le mercredi 16 janvier 2013

ApprentissageAccueillir un jeune au sein de votre entreprise pour lui apprendre un métier est un excellent moyen de former ses futurs employeurs et de promouvoir la formation professionnelle. Le service apprentissage de la chambre des Métiers et de l’artisanat peut vous accompagner dans votre recherche d’apprentis.

Aides proposées par le service d’apprentissage 

Le service d’apprentissage sera votre interlocuteur privilégié pour vous fournir les services suivants :

  • Définir les filières de formations de votre entreprise et désigner des tuteurs pour chaque formation
  • Coordonner offres et demandes d’embauche avec la Bourse d’Emploi et Apprentissage
  • Faciliter le processus et les procédures de recrutement et optimiser la relation avec le CFA de l’apprenti

Etapes clés pour embaucher un apprenti 

En règle générale, le processus de recrutement d’un apprenti repose sur 4 étapes majeures qui sont :

  • Vous assurer que vous êtes apte à former un apprenti

    Pour encadrer un jeune et assurer sa formation, vous devez être titulaire d’un diplôme dans le métier correspondant. Ce dernier doit bien évidemment être au moins équivalent à celui de l’apprenti.

    Vous devez aussi justifier d’une activité professionnelle dans le domaine d’au moins 2 ans. Vous pouvez également justifier d’une activité professionnelle (d’au moins 3 ans) dans le domaine d’activité du diplôme préparé par l’apprenti. Pour ce denier cas, il vous faudra obtenir l’avis favorable du recteur.

  • Vous préparer à accueillir l’apprenti dans votre société

    Pour cela, il vous faut acquérir les compétences requises pour le savoir faire à transmettre et la notion de pédagogie pour le faire. Le tuteur doit aussi prendre connaissance des normes législatives, sociales et fiscales attachées au contrat d’apprentissage.

  • Faire le contrat d’apprentissage

    Pour cela, vous devez retirer le questionnaire préparatoire auprès du service apprentissage de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat.

    Une fois complété, ce document doit être retourné à ce même service. A ce moment là, il y aura édition du contrat d’apprentissage. Ce dernier est donc à signer par le chef d’entreprise et l’apprenti (ou son représentant légal pour les mineurs).

    Ce n’est qu’une fois que le contrat d’apprentissage est signé et retourné par le dirigeant en 3 exemplaires au même service, que l'apprenti pourra s’inscrire au CFA.

  • Autres formalités

    C’est aussi à l’entreprise que revient la charge de faire la déclaration unique d’embauche auprès de l’URSSAF ou de la MSA et ce avant le début du contrat.

    Pour tout apprenti, une visite médicale est obligatoire. Elle devra se faire au Service Médical du Travail du régime social concerné. Pour les sociétés n’employant encore pas de salarié, il vous faudra d’abord adhérer au Service Médical du Travail de votre zone géographique.

En somme, pour tous les conseils et le suivi, référez-vous à la Chambre des Métiers et de l’artisanat. Et vous, avez-vous des apprentis au sein de votre entreprise ? Quels conseils donneriez-vous quant à leur recrutement ? Leur encadrement ? etc. 

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61