/P-3681-136-G1-quelle-methode-de-gestion-des-stocks.html
AccueilQuelle méthode de gestion des stocks

Quelle méthode de gestion des stocks

Publié le 7 avril 2015

L’entreprise compétitive doit surveiller tous ses postes de dépense afin de minimiser les flux financiers et ses charges. Dans ce sens, le stock est devenu une vraie préoccupation et il est important de bien le gérer pour minimiser ses coûts tout en gardant la même performance.

Besoin d'aide pour piloter votre entreprise ?
Appelez-moi !
Philippe DEMISSY
Prendre rendez-vous

La gestion des stocks : un enjeu important

Avant de s’intéresser aux différentes méthodes de gestion des stocks, il est important de comprendre que le stock est aujourd’hui au cœur des préoccupations. En effet, le stockage coûte cher. Entre la location de locaux, le coût de conservation (parfois il y a un risque de périssabilité) et son coût de dépréciation, l’entreprise a tout intérêt à minimiser son stock.

Alors un stock zéro ? En réalité, le risque est de se retrouver en rupture de stock et donc de ne plus pouvoir honorer ses commandes, ce qui cause de la perte d’argent.

Sacré dilemme ! L’idéal est de trouver un équilibre entre avoir la quantité suffisante pour assurer son exploitation tout en évitant un stockage superflu. Les méthodes de gestion de stocks tendent donc à trouver cet équilibre.

Les méthodes de gestion de stocks

Il existe plusieurs méthodes de gestion des stocks et chaque entreprise pourra trouver celle qui répond le mieux à ses attentes tout en prenant compte ses contraintes. Parmi les méthodes qui ont montré leur efficacité, on retrouve :

  • La méthode de réapprovisionnement, dite aussi « calendaire » : cette méthode consiste à planifier ses commandes à date fixe sans se soucier de l’état du stock réel. Pour trouver la quantité à commander, l’entreprise se base sur ce qu’on appelle la quantité économique de commande calculée par la formule de Wilson ou QEC. Malheureusement, cette méthode n’est applicable que sur des produits dont la consommation est prévisible et régulière. Elle doit aussi se baser sur une expérience importante de l’entreprise pour trouver les deux variables qui détermineront l’efficacité de cette méthode, à savoir : la période et la quantité.

  • La méthode de gestion à point de commande : contrairement à la méthode de réapprovisionnement, cette fois-ci la date de commande est variable, mais c’est la quantité qui est fixe. Le gestionnaire de stock, établit un niveau d’alerte (seuil ou point de commande) qui déclenche la commande. Elle se fera sur la même quantité. Cette méthode a l’inconvénient d’exiger un suivi constant des stocks ce qui cause un coût de gestion élevé.

  • La méthode de recomplètement : il s’agit de fixer au préalable un niveau optimum de stock. A des dates fixées à l’avance, le gestionnaire des stocks, vérifie le niveau et recomplète si nécessaire.

Trouvez-vous cette fiche utile ?
10/10
Besoin d'aide pour piloter votre entreprise ?
Appelez-moi !
Philippe DEMISSY
Prendre rendez-vous
En savoir plus sur cette thématique

Vous y êtes presque. Laissez-nous vos coordonnées, nous vous appelons sous 48H !

Oups ! Nos conseillers sont situés uniquement en France et DOM/TOM. Nous vous invitons à trouver votre réponse dans nos fiches pratiques.
Anticiper l’avenir
Conseils dirigeant 07-04-2015
Les enjeux de la gestion des stocks
Lire la suite
Être mieux organisé
Management / ressources humaines 07-04-2015
La gestion des stocks pour un site e-marchand
Lire la suite
Être mieux organisé
Management / ressources humaines 07-04-2015
Les outils pour une bonne gestion des stocks
Lire la suite

Les actualités de Petite-Entreprise.net

Charger plus d'actualités
Suivez-nous
sur les réseaux sociaux
Vous avez soif d'informations ?
En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !
Voir un exemple de newsletter

La société Valpolis traite les données recueillies afin de faire suite à votre demande d’inscription à la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.