Conseils d’expert pour rédiger son business plan

Conseils d’expert pour rédiger son business plan

Création d'entreprise • Publié le vendredi 8 novembre 2013, mis à jour le mardi 11 septembre 2018

En temps de crise, il est difficile de créer son entreprise ? Non : en temps de crise, il est difficile de trouver des financements ! Mais pour ce point, il existe une solution : un business plan solide et convaincant. Quelques conseils d’experts pour élaborer son business plan de manière optimale.

Monter son business plan, 4 questions : quoi, pourquoi, qui et comment ?

Si vous deviez ne retenir qu’une chose d’un business plan bien élaboré c’est celle-ci : le business plan doit répondre de manière claire et convaincante à ces 4 questions :

  • Quoi : quel est le projet ?
  • Pourquoi : quelles sont les opportunités (le marché) ?
  • Qui : qui porte le projet ?
  • Comment : quelle stratégie sera adoptée ?

Si vous avez compris cela, vous avez tout compris pour élaborer votre business plan.

Quoi ?

Tout business plan doit commencer par une présentation de l’entreprise. Quelle est l’idée fondatrice ? Comment est venue cette idée ? Comment l’entreprise apporte-t-elle une réponse, une résolution à cette idée de base ?

Le principe est que vos interlocuteurs (banquiers, business angels, organismes d’accompagnement, partenaires etc.) devront en quelques secondes, à la lecture de cette première page, comprendre où vous les menez. Par ailleurs, ils jugeront de la pertinence du projet dès ces premières secondes. Cette partie doit donc être particulièrement soignée.

Petit conseil : rédigez cette partie en dernier, une fois que vous avez le recul de tout le business plan. Vous gagnerez en efficacité et en conviction.

Pourquoi ?

Quelles sont les opportunités qui font que vous créez votre entreprise ? En d’autres termes : l’étude de marché. Il s’agit sans doute là de la partie la plus complexe du business plan. Il existe des outils qui permettent aux porteurs de projets de réaliser des études de marché. Néanmoins, en fonction de votre secteur d’activité, il est possible que vous deviez faire appel à une entreprise extérieure pour la réaliser. Comptez pour cela quelques milliers d’euros (entre 1500 et 5000). 

Bon à savoir : quand les dates le permettent, sachez qu’il est également possible de se tourner vers des établissements du Supérieur (Écoles de commerce, IUT, etc.) : les étudiants peuvent réaliser des études de marché à moindre coût.

Qui ?

Les investisseurs, financiers et partenaires accordent une grande importance à la ou aux personnes qui portent un projet de création d’entreprise. Et ce, pour la simple mais excellente raison qu’il est fondamental qu’il y ait une cohérence entre le porteur de projet et le projet lui-même. Vous devez donc démontrer dans cette partie en quoi vous et vos associés (s’il y en a) disposez des compétences techniques et managériales qui permettront d’assurer la pérennité de l’entreprise.

Comment ?

Cette partie du business plan sert à démontrer que vous ne partez pas à l’aveuglette. Quelle stratégie allez-vous adopter :

  • En termes de tarifs
  • En termes de prospection
  • En termes de communication
  • De fidélisation
  • Etc.

Mais c’est aussi cette partie du business plan qui explique la manière dont se constitue votre chiffre d’affaires. Parce qu’annoncer 200 000€ de CA pour la première année, c’est bien, mais encore faut-il être capable de préciser cela : combien de produits/services vendus à quels prix, par quels biais, etc. Bien évidemment, tous ces points permettent de justifier et d’expliquer votre prévisionnel financier qui devra, idéalement, comporter également un plan de trésorerie.

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61