Le 1er service d'aide aux dirigeants 250 000 demandes depuis 2007 - Gratuit et sans engagement

Qu'est ce que le crowdfunding ou financement participatif ?

Publié le mercredi 3 septembre 2014
Crowdfunding, financement participatif : voici deux expressions que vous ne cessez sans doute d’entendre depuis plusieurs mois, voire plusieurs années pour certains. Ce mode de financement est tellement dans l’air du temps que le gouvernement s’est même attelé à la tâche début 2014 pour réfléchir à ses implications et à son mode de fonctionnement. Petite-entreprise fait le point pour vous aider à y voir plus clair.

Qu’est-ce que le crowdfunding ?

Commençons par clarifier un point : crowdfunding et financement participatif désignent tous deux la même chose. En anglais, le terme crowd (la foule) funding (financement), signifie littéralement « financement par la foule ». Mais comme d’une part cette traduction littérale manquait d’élégance et que d’autre part les processus participatifs ont le vent en poupe, nous avons préféré traduire ce terme par financement participatif.

Ceci étant posé, nous pouvons définir simplement le crowdfunding comme étant la mise en place d’une levée de fonds dirigée vers un groupe donné d’individus (qui peut être plus ou moins restreint) non contraints (cet élément est important…). Il est ainsi possible de lancer une campagne de financement participatif auprès du grand public (comme le fit Barack Obama pour sa première campagne présidentielle : il récolta alors plus de 150 millions de dollars auprès des électeurs américains). Comme il est possible de ne lancer une campagne de crowdfunding qu’auprès d’investisseurs.

Une des particularités du financement participatif est qu’il se déroule classiquement, et historiquement, via une plateforme web. La plateforme permet de pitcher le projet (le présenter au public visé), d’interagir avec les investisseurs, de gérer les flux d’argent. Les plateformes de crowdfunding peuvent, le cas échéant, proposer également aux investisseurs un service de conseil pour optimiser les placements.

Que peut financer le financement participatif ?

Il est possible de financer à peu près tout via une campagne de crowdfunding. Ce qui déterminera, in fine, la réussite de la campagne, c’est l’adhésion ou non du public visé. C’est d’ailleurs une des caractéristiques du financement participatif : ce sont les personnes à qui s’adresse le projet qui décident si le projet verra le jour ou non !

Aujourd’hui, il existe donc des plateformes de financement participatif pour :

  • La création de produits innovants (avec KissKiss BankBank ou Kickstarter par exemple)
  • La création de projet culturels et artistiques (avec Ulule)
  • La création d’entreprises (avec Particeep ou Wiseed par exemple)

Il existe même une plateforme permettant d’acheter à plusieurs un bien immobilier à des fins d’investissement locatif !

Qu’y gagnent les financeurs ?

Ce que gagnent les financeurs à participer à une campagne de crowdfunding dépend largement du type de projet et du porteur de projet. Sur des projets culturels ou artistiques par exemple, il est fréquent que le financement ne donne lieu à aucune contrepartie, si ce n’est son nom au générique ou sur une plaquette de remerciements. C’est du mécénat. Mais bien souvent, une contrepartie est proposée (produit dérivé, produit en avant-première, etc.). En particulier, mais nous y reviendrons dans une fiche dédiée, le financement d’entreprise via le crowdfunding, peut donner lieu, outre les intérêts et/ou les éventuels dividendes, à des avantages fiscaux.

Vous le voyez, le financement participatif est aujourd’hui tout simplement une alternative au financement bancaire, comme nous l’évoquions dans notre fiche « 3 solutions pour emprunter sans banque ».

Publicité

Soyez le premier à commenter cette article
VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61