Friday Wear : comment allez-vous vous habiller vendredi ?

Friday Wear : comment allez-vous vous habiller vendredi ?

Gestion d'entreprise • Publié le jeudi 22 janvier 2015, mis à jour le vendredi 12 avril 2019
Tout le monde connaît l’expression même si personne ne sait d’où elle vient : les Friday wear, ce sont les vêtements que l’on porte lors du « casual day » (littéralement « le jour décontracté » en anglais), traditionnellement le vendredi. Pratique assez récente, elle s’est imposée dans de nombreuses entreprises où, le reste de la semaine, le dress code est plus emprunté. Alors le vendredi, juste avant le week-end, on tombe la chemise (ou au moins le costume et la cravate), on laisse le tailleur à la maison et on s’habille « casual business » comme on dit chez Dockers. Et vous, comment allez-vous vous habiller vendredi prochain ?

Casual day, Friday wear, casual business : le point sur une pratique

Même si personne n’est capable de dire d’où viennent l’expression et la pratique de ce que l’on l’habitude, en France, d’appeler le Friday Wear, une chose est sûre : objectif, décontraction. Le principe est fondamentalement de permettre (voire d’obliger) à tous les collaborateurs, y compris les managers, cadres et dirigeants, de venir le vendredi en tenue de boulot, certes, mais décontractée (d’où le terme « casual » en anglais).

Est-ce que la pratique est venue de marques de vêtements qui ont lancé une opération marketing pour doper leurs ventes (on évoque souvent la marque Dockers comme étant à l’origine de la pratique) ? Est-ce une stratégie managériale développée par une vague entreprise de la Silicon Valley dans les années 90 ? Nul ne le sait. Mais on sait une chose :

l’objectif du Friday Wear est de créer une ambiance de travail plus décontractée et conviviale en abandonnant la rigueur monotone et engoncée des costumes et tailleurs.

Le corollaire, c’est que, tout le monde s’habillant de manière « cool », le friday wear est supposé alléger le poids des relations hiérarchiques et favoriser un échange humain plus serein et plus propice aux discussions informelles qui, comme on le sait désormais très bien, peuvent faire sortir des idées intéressantes pour l’entreprise

Mais alors, Friday wear, c’est free ?

La question que tout le monde se pose alors est la suivante : “mais alors, le vendredi, tout est permis”. La réponse est évidemment non. Non, vous ne pouvez pas venir en survêtement et marcel, en short, tongs et chemise hawaïenne ou en robe de chambre, messieurs. Non, mesdames, vous ne pouvez pas venir en mini-jupes ultra courtes, top sans manches, tailles basses et autres vêtements sexy. Non, vous ne pouvez pas venir avec des chaussures nu-pieds et les ongles crasseux et biscornus, pas coiffés, sales ou autre.

Bref, vous avez compris : même pour Friday wear, c’est quand même le boulot. 

Donc on se soigne un minimum, on reste respectable et correct, on fait attention. La seule chose, c’est qu’on laisse de côté la cravate, le tailleur et le costume.


Mais alors, qu’est-ce qu’on porte pour un casual day ?

Puis qu’il faut manifestement que l’on vous dise en plus comment vous habiller (de vrais gamins…), vous pouvez faire comme tout le monde : 

  • Messieurs, mettez un jean et une chemise, ou un polo (voire un T-Shirt, mais pas le T-Shirt des lapins crétins ou le T-shirt Kronenbourg s’il vous plaît, sauf si vous travaillez dans une agence web ou une agence de pub…)
  • Mesdames, vous pouvez vous aussi mettre un jean et une chemise ou un top sympa. Vous pouvez aussi sortir une jolie robe, tant qu’elle ne fait ni vacances, ni sortie en boîte.

Note : il est amusant de voir que le jean est devenu le vêtement associé à la détente alors même qu’à l’origine il s’agissait d’un vêtement de travail. Et même plus précisément un bleu de travail. Comme quoi, tout évolue ma bonne dame…

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61