Types de franchises : deux grandes catégories

Gestion d'entreprise • Publié le mercredi 9 mars 2016, mis à jour le mercredi 9 mars 2016
Types de franchises : deux grandes catégories
Si la franchise séduit de nombreux candidats à la création d’entreprise, c’est pour ses nombreux avantages, notamment celui de fournir des arguments solides pour faire face à la conjoncture économique. Mais avant de se lancer en franchise, encore faut-il connaître les différences entre les deux grands types de franchise, pour déterminer l’enseigne vers laquelle se tourner. Faisons le point sur les deux grands types de franchises qui existent aujourd’hui.

Les franchises de distribution

On décompose habituellement les franchises en deux types a priori bien distincts : les franchises de distribution et les franchises de production. Les premières, les franchises de distribution, ne consistent qu’en la commercialisation de produits achetés soit directement au franchiseur, soit à des fournisseurs spécifiques.

Le principe est que le franchisé ouvre un commerce pour lequel il bénéficie :

  • Des techniques de vente de l’enseigne ;
  • De la notoriété de l’enseigne ;
  • Des éléments graphiques de l’enseigne ;
  • Des campagnes de communication de l’enseigne ;
  • Des produits de l’enseigne.

En ce sens, le franchisé est un commerçant comme les autres si ce n’est qu’il ne vend qu’un type spécifique de produits, caractéristiques du réseau, mis en scène selon les recommandations du réseau. Il bénéficie par ailleurs de toute la force de vente du réseau.

Les franchises de production

A contrario, dans une franchise de production, le franchisé doit apprendre les techniques de fabrication spécifiques du réseau et les mettre en œuvre conformément à « La Bible » de l’enseigne. Ici encore, il bénéficie de tous les apports d’une enseigne nationale ou régionale, mais il ne distribue pas ; il fabrique.

L’investissement est généralement important et il faut être en mesure d’acquérir des compétences et savoir-faire manuels pour pouvoir gérer ce type de franchises.

Service et activité mixte : les autres franchises

Vous vous en doutez, en réalité, de nombreuses enseignes ne rentrent pas véritablement dans ces catégories qui ne sont que des typologies pratiques. Prenons par exemple une chaine de boulangeries : le franchisé devra d’une part produire selon le cahier des charges de l’enseigne et d’autre part vendre, donc distribuer, selon le cahier des charges de l’enseigne. Ainsi, la plupart des enseignes de franchise sont en réalité des franchises mixtes.

En outre, il est un type de franchise oublié par cette typologie traditionnelle, ce sont les franchises de service. Elles se développent de plus en plus depuis une quinzaine d’année et se placent dans les secteurs les plus porteurs depuis la crise : services aux particuliers et services aux entreprises.

Le principe alors, tout en bénéficiant de la notoriété de la marque et de ses éléments commerciaux, est de respecter, pour la réalisation des services, un cahier des charges extrêmement précis fixé par l’enseigne. Ce cahier des charges garantit les performances commerciales tout autant que l’image de la marque !

Si vous souhaitez vous lancer en franchise et que vous souhaitez en savoir plus sur les différentes modalités de ce genre de création d’entreprise, n’hésitez pas à solliciter un expert proche de chez vous grâce au réseau de Petite-entreprise.net et à son service de mise en relation.

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61