Ouvrir un restaurant ambulant : les règles d'hygiènes et administratives à respecter

Création d'entreprise • Publié le jeudi 20 décembre 2018
Ouvrir un restaurant ambulant : les règles d'hygiènes et administratives à respecter
Ouvrir un restaurant ambulant (food-truck) semble plus simple qu’ouvrir un restaurant alors que c’est l’inverse qui se passe. Deux aspects sont à considérer avant de se lancer : l’administratif et les règles d’hygiènes. 

Une fois que les études (de marché, de faisabilité, business plan... ) préalables ont été réalisées, il faut se poser les bonnes questions quant aux conditions d’hygiènes et aux règles de stationnement. Il est temps de se lancer dans les démarches administratives et de voir son projet aboutir ! 

Avant de démarrer son activité, le futur gérant / propriétaire doit obtenir une carte professionnelle de commerçant ambulant, si l’activité est exercée hors de la commune de domiciliation. Si ce n’est pas le cas, posséder la carte professionnelle n’est pas obligatoire.  La demande se fait auprès des services de la préfecture. 

Comment obtenir la carte professionnelle ?

  • Obtenir une attestation provisoire valable 1 mois maximum
  • S’inscrire au RCS, au CFE de votre commune de rattachement
  • Obtenir l’agrément des services vétérinaires
  • Déclarer en mairie l’ouverture d’un débit de boissons à emporter

Obtenir une autorisation de stationnement 

  • Si vous souhaitez stationner au bord d’une route nationale / départementale ou sur certaines artères de la ville : la demande se fait auprès de la préfecture
  • Si vous souhaitez stationner dans une agglomération : la demande se fait auprès de la mairie
  • Pour le stationnement dans certaines agglomérations (Paris, Marseille), il faut se rapprocher des services adéquats des villes. 

L’emplacement sera attribué en contrepartie d’une redevance variant selon les communes. 

Les règles d’hygiènes à respecter : 

  • Le personnel travaillant dans le véhicule doit pouvoir se laver les mains facilement et sans risque d’être contaminé, ni de contaminer
  • Les matériaux des outils de travail (planche à découper, étals, comptoirs…)  doivent être lisses, faciles à nettoyer et à désinfecter
  • Avoir une réserve d’eau potable suffisante
  • Posséder une installation frigorifique

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61