Mutuelle santé obligatoire : comment choisir ?

Gestion d'entreprise • Publié le mercredi 26 août 2015, mis à jour le mercredi 9 mai 2018
Mutuelle santé obligatoire : comment choisir ?

Depuis le 1er janvier 2016, tout employeur a l'obligation de proposer une couverture complémentaire santé collective à ses salariés, en complément des garanties de base d'assurance maladie de la Sécurité Sociale. Nos conseils pour choisir le bon contrat de mutuelle santé pour votre entreprise : 

Mutuelles santé obligatoires : Un panier minimal de soins

Le contrat de complémentaire santé obligatoire n’est pas tout à fait laissé au hasard : en effet, ce dernier doit couvrir le panier de soin minimal prévu par la loi :

  • Totalité du ticket modérateur concernant les consultations, les actes et les prestations remboursables par la sécurité sociale (sauf quelques exceptions)

  • Intégralité du forfait journalier en cas d’hospitalisation

  • 125% du tarif conventionnel pour les frais dentaires

  • Forfait minimum, pour une période de 2 ans, de 100€ pour une correction simple et 150€ (ou 200€) pour une correction complexe

Heureusement, la plupart des assureurs ont d’ores et déjà prévu un « contrat type » qui couvre justement ce minimum.

Également, comme nous l’évoquions dans notre précédente fiche sur la question, le choix de la mutuelle santé obligatoire peut dépendre, en fonction de l’entreprise, d’autres critères : dans les entreprises qui comptent un délégué syndical ou qui sont soumises à des accords de branche, le choix de la couverture finale ne dépend pas que du dirigeant.

Vous devez donc, en tant que dirigeant, tout d’abord vérifier si vous dépendez d’un accord de branche ! Si c’est le cas, vous pourrez certes choisir l’assureur que vous voulez, mais la couverture devra au moins être équivalente à celle négociée par la branche avec les partenaires sociaux.

Dans la même logique, si vous avez un délégué syndical, vous devez négocier avec lui la couverture que vous offrirez à vos salariés.

Ces points impacteront directement le choix de votre mutuelle : le contrat proposé devra répondre à ces exigences minimales.

Opter pour une meilleure couverture : un outil de management

Si la loi prévoit un minimum, elle ne prévoit pas de maximum… ni d’« à côtés » valorisants. En effet, en fonction de vos salariés et de vos méthodes de management, vous pouvez tout à fait profiter de l’obligation faite par la loi pour prévoir une couverture supplémentaire… et apporter ainsi à vos salariés un avantage en nature satisfaisant et déductible de votre résultat !

Tiers payant, prise en charge immédiate, remboursement des frais de médecine douce (ostéopathie, acuponcture, homéopathie, phytothérapie, etc.), etc. peuvent être autant de bonus… qui ne vous coûteront pas forcément plus cher ! En effet, certaines mutuelles proposent d’emblée, pour se démarquer de la concurrence, certains de ces avantages dans leurs « packs » prévus pour les entreprises. Demandez donc des devis à plusieurs complémentaires santé et faites jouer la concurrence.

Faire appel à un courtier en assurance

Avec la justesse du délai qui reste et la multiplicité des offres, il peut être très intéressant de faire appel à un courtier en assurances. Ce dernier sera chargé de comparer les différentes offres et de vous obtenir la meilleure couverture au meilleur prix chez les différents assureurs.

Connaître la mutuelle adaptée à vos besoins

Comme toute assurance, il faut adapter la mutuelle à vos besoins. Nous avons créé dans notre Espace Services, un diagnostic vous permettant de savoir quelle est la mutuelle optimale à vos besoins. Pour accéder à notre diagnostic, cliquez ici

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61