Nous soutenons les créateurs et patrons de petites boîtes avec :

Les fiches pratiques
+ de 6000 pages en libre accès

Des milliers de fiches conseils, actualités, conseils d’experts disponibles en libre-accès.

Fiches pratiques

Le Répertoire National des Professionnels du Conseil

+ de 2000 conseillers d’entreprise prêts à vous accompagner dans toute la France.

Répertoire du Conseil

SOS Patron®
Prise en charge en 1h

Une demande urgente ? Une solution de proximité existe : nous la trouvons en moins d’1 heure.

SOS Patron®

Question / réponse
Réponse de PRO en 24h

Des experts répondent à vos questions dans un délai de 24h maximum.

Question réponse
Fermer
Le 1er service d'aide aux dirigeants 250 000 demandes depuis 2007 - Gratuit et sans engagement

Consultants : soignez votre look

Publié le lundi 19 octobre 2015
On ne le dira jamais assez : si l’habit ne fait pas le moine, on juge pourtant souvent les livres à leur couverture. Derrière ces adages populaires se cachent des réalités bien tangibles capitales pour la réussite de vos rendez-vous clients. Car, en tant que consultant d’entreprise, vous devrez séduire des dirigeants, notamment de TPE, dès la première rencontre. Et pour cela, il faut soigner son apparence. Vêtements, accessoires, coiffure, etc. nos conseils pour faire bonne impression.

Le choix des vêtements : les bases

Il paraît évident que pour soigner votre image de consultant, vous devez d’abord porter un soin particulier au choix des vêtements que vous porterez en rendez-vous client. Or, sur ce point qui semble simple, les détails compteront énormément.
Par exemple, avant d’aller rencontrer un patron de TPE, il est primordial d’éviter de porter un costume sur-mesure à 1 000€ voire plus ! Le dirigeant de TPE a le nez dans le guidon, souvent également les mains dans le cambouis et ne gagne pas assez pour se payer ce genre de costume. Vous imaginez déjà le déroulement des négociations sur le prix de vos prestations… Elégant, donc, mais pas luxueux, évidemment.
Optez pour des vêtements classiques, formels mais pas trop, ajustés (ni trop grands ni trop petits) et sobres.
L’astuce est d’ajouter votre petite touche personnelle : votre accoutrement doit refléter en partie votre personnalité et le dirigeant, de TPE notamment, cherche un expert mais aussi et surtout une personne, un partenaire de confiance. Il veut donc savoir à qui il a affaire, pas avoir en face de lui un costume impersonnel standard de commercial. Aussi, jean/veste, chemise à col mao, veste en velours, etc. Bref, ne vous déguisez pas : soyez élégant mais naturel ; restez vous-même.

Le visage : attention aux détails

Si le style hipster, la grosse barbe et les coiffures tendance sont à la mode, pour séduire des chefs d’entreprise, on a vu mieux… Préférez une fois encore un style personnel mais sobre et élégant. Pour autant, cela ne signifie pas qu’il faille forcément être rasé de près ! Mais si vous avez de la barbe, elle doit être propre et bien taillée. On évite les poils qui sortent des oreilles, les coiffures approximatives, etc.
Pour les consultantes, le maquillage devra être élégant mais sobre également : le rouge à lèvre discret, les yeux faits mais sans excès, le fond de teint très léger. Côté coiffure, préférez quelque chose de fonctionnel à quelque chose de trop séduisant : vous ne voulez pas que votre interlocuteur néglige vos compétences pour votre physique. Vous savez que le milieu peut être machiste, alors il faut vous en prémunir en misant peut-être même sur une pointe de sévérité stylistique. 
Cela paraît évident, mais le visage, c’est aussi l’hygiène : les oreilles propres, les dents lavées, une belle peau (donc on pense à se passer crème ou lotion avant de partir pour être sûr de soi). Bref, on se fait propre et beau.

Les accessoires

Ce sont enfin les accessoires qui apporteront la touche finale de votre image de consultant. Ici encore, on oublie les choses trop luxueuses : la Rolex restera dans son tiroir à la maison. Inutile de multiplier les bijoux (pour les hommes comme pour les femmes), restez encore une fois sobre.
Chaussures propres mais pas reluisantes, sac adapté aux besoins, la cravate n’est pas indispensable sauf si le reste du costume est plutôt décontracté.

Publicité