Nous soutenons les créateurs et patrons de petites boîtes avec :

Les fiches pratiques
+ de 6000 pages en libre accès

Des milliers de fiches conseils, actualités, conseils d’experts disponibles en libre-accès.

Fiches pratiques

Le Répertoire National des Professionnels du Conseil

+ de 2000 conseillers d’entreprise prêts à vous accompagner dans toute la France.

Répertoire du Conseil

SOS Patron®
Prise en charge en 1h

Une demande urgente ? Une solution de proximité existe : nous la trouvons en moins d’1 heure.

SOS Patron®

Question / réponse
Réponse de PRO en 1h

Des experts répondent à vos questions dans un délai de 1h maximum.

Question réponse
Fermer
Le 1er service d'aide aux dirigeants 250 000 demandes depuis 2007 - Gratuit et sans engagement

Définition : Black Friday

Publié le vendredi 23 novembre 2018

Le Black Friday, trouve difficilement une origine unique. Le vendredi du mois de novembre qui suit toujours la fête de « Thanksgiving », célébrée aux Etats-Unis, a été définie pour la première fois, tel qu’on le connait aujourd’hui, dans les années 60. Cette période de l’année était celle où les commerçants devenaient rentables. Ils sortent du « rouge » ! On raconte que toute l’année, les comptes étaient écrits à l’encre rouge car ils étaient négatifs, sauf ce vendredi, pendant lequel les comptes redevenaient excédentaires. 
C’est aussi, la période des premiers achats de Noël. Quand on parle des achats de Noël, implicitement, on parle de files d’attentes, d’embouteillages. Aux USA, les autorités, évoquent aussi des routes bondées, de la gestion impossible des personnes se rendant dans les boutiques. 

Aujourd’hui, le Black Friday a définitivement traversé l’Atlantique !

Les européens et plus précisément les Français plébiscitent, à 85%, ce jour, synonyme d’achats « coups de cœur à prix réduits »

Commerçants : Comment profiter du Black Friday ?

Les consommateurs français sont de plus de plus nombreux à profiter de cette opportunité commerciale pour acheter des biens de consommations (meubles, matériel hi-fi, appareils de haute technologie, Vêtements, Smartphones). Entre 2016 et 2017, les ventes ont augmenté de 30 %. Le Black Friday dépasse presque les autres périodes de l’année, en panier moyen.
Les français sollicitent en premier, les achats en « Mode et accessoires », les achats en « électronique et téléphonie » et en troisième position, les achats « Maison et jardin » sont prisés par les consommateurs lors du Black Friday. 

Faut-il obligatoirement appliquer des rabais pour le Black Friday ? 

Les acheteurs ont connaissance des rabais qui sont pratiqués à l’occasion de ce vendredi si spécial. La notoriété du black friday n’est plus à démontrer. Même si le rabais n’est pas important, le consommateur doit avoir l’impression de faire une bonne affaire. Moins 10%, 20% ou moins 30% les enseignes font des efforts pour participer à l’action commerciale du mois de novembre. 

A quels rabais faut-il consentir ? 

Il n’existe pas de règles absolues en matière de rabais pour ce jour. Les pourcentages des rabais s’étalent entre 5 et 70 % selon les produits ou les services. Les grandes enseignes d’électroménagers et de loisirs accordent jusqu’à 70 % de rabais, parfois, sur leurs produits. Moins connus, les compagnies aériennes et agences de voyage consent à pratiquer des prix réduits pendant le Black Friday. Certains billets d’avions reviennent alors à moins de 5 euros ! 

Dans les petites boutiques, les rabais sont parfois faibles voire inexistants. Cependant, même bas, ils permettent de créer du lien avec les clients et d’attirer, pourquoi pas des acheteurs potentiels qui réalisent déjà leurs achats de Noël ! 

Publicité

Soyez le premier à commenter cette article