Que faire lorsque le départ d'un salarié met l'entreprise en danger ?

Cas pratiqueAutre secteur • 13 Bouches-du-Rhône
Publié le vendredi 10 juillet 2020 par Philippe CAVANNE
Philippe CAVANNE
Par Philippe CAVANNE
Conseiller(e) Local(e) Rivalis dans le 13 Bouches-du-Rhône
J'accompagne les dirigeants dans l'amélioration de la performance de leur entreprise, et je leur permet de rester serein dans leur activité professionnelle.

Le Constat : une entreprise en position critique suite au départ d'un salarié

  • L'entreprise est un administrateur de biens professionnels pour des foncières telles que Amundi ou Proudreed.
  • Elle emploie 6 personnes et réalise un CA de 600k €HT.
  • Un salarié est parti subitement et son départ a fortement déstabilisé l’entreprise, mise en position critique.
  • Mon client s’est alors remis en question : il n’était pas concevable qu’un tel événement se reproduise, il fallait analyser les causes et prendre des mesures.
  • Il avait la sensation de « tourner en rond », il ne percevait pas où étaient les failles.
  • Un management trop informel et irrégulier
  • Une mauvaise diffusion de l'information en interne et une chaîne de commandement floue.
  • Un organigramme non explicite : qui fait quoi ?

J'ai rencontré mon client à l’occasion d’un petit-déjeuner business au sein du groupe BNI-SYNAP’S Marseille. Etant passionné de sport, il a été frappé par la métaphore que j'ai utilisé pour lui expliquer la situation : « D’après vous, les sportifs de haut-niveau attendent-ils d’être au sommet pour avoir un Coach ou bien au contraire atteignent-ils le sommet en s’appuyant sur leur Coach ? C’est la même chose pour les Dirigeants d’entreprise ! ».

Dès la fin de la réunion, le dirigeant a pris RDV avec moi pour réaliser un audit du fonctionnement de son entreprise. Il est apparu évident que seul un regard extérieur pouvait le faire sortir de cette mauvaise passe. J'ai joué le rôle de catalyseur : tous les ingrédients étaient là, mais il a fallu l'étincelle pour que la réaction se déclenche !

Les objectifs : améliorer l'organisation globale

Avec le dirigeant, nous avons défini les objectifs suivants : 

  • Améliorer la chaîne de commandement
  • Améliorer les fiches de postes
  • Poster le dirigeant en tant que Manager et non plus en tant que simple collègue de travail.

Le dispositif : redéfinir la place de chacun

Pour atteindre ces objectifs j'ai lancé une démarche somme toute très classique :

  • Audit des services en réalisant un entretien individuel avec chaque salarié.
  • Réalisation d'une fiche de poste pour chaque salarié.
  • Mise à jour de l'organigramme.
  • Mise en place de réunions hebdomadaires avec les règles du jeu et un ordre du jour défini à l'avance.

Les résultats

  • L'ensemble de l'entreprise a fait l'objet de changements positifs : autant sur le plan fonctionnel que pour les aspects relationnels au sein de l’équipe.
  • Le budget consacré à cette mission a donc été un très bon investissement.

En restant seul, on ne peut pas être objectif, et on se prive de la richesse des expériences venant de l’extérieur. Certes, chaque entreprise est unique, mais en les adaptant, les solutions qui ont fonctionné ailleurs peuvent servir au sein de sa propre entreprise !

Obtenez un RDV gratuit

avec l'un de nos 654 Conseillers locaux présents partout en France et DOM-TOM

Prosperine

À lire également

Services B2B : Comment réorganiser son entreprise avec succès ?
Consulting, coaching, audit, autres conseils aux entreprises - 13 Bouches-du-Rhône
Le 5 Décembre 2019

Services B2B : Comment réorganiser son entreprise avec succès ?

Ebéniste : Comment cet artisan a pu sauver son entreprise ?
Artisan - 974 La Réunion
Le 2 Octobre 2019

Ebéniste : Comment cet artisan a pu sauver son entreprise ?

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61