Avantages et inconvénients des SICAV

Gestion d'entreprise • Publié le lundi 21 avril 2014, mis à jour le jeudi 21 mai 2015
Avantages et inconvénients des SICAV

Chefs d’entreprise, quand vous avez une trésorerie excédentaire, vous ne savez pas quoi en faire, mais ce que vous savez, c’est que vous aimeriez bien qu’elle fasse des petits. Les SICAV ont été pendant longtemps les placements de trésorerie préférés des entrepreneurs. Mais si elles présentent des avantages, elles comprennent également des inconvénients. Le point de Petite-entreprise.net sur les avantages et inconvénients des SICAV.

Définition : qu’est-ce que les SICAV ?

SICAV est un sigle pour désigner les Sociétés d’investissement à Capital Variable. Il s’agit de sociétés, au capital considérable, qui achètent des titres et obligations sur les marchés. Mais ces achats, elles le font avec les placements de petits épargnants. Les SICAV sont un peu l’équivalent des fameux fonds de pension, mais en version placements de trésorerie.

Avec une SICAV, votre placement est investi sur plusieurs valeurs en même temps : de ce fait, vous ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier et vous réduisez les risques. Mais en réalité, ce n’est pas vous qui faites cela… mais des professionnels de la gestion qui sélectionnent à votre place les valeurs où placer votre épargne et celle de milliers d’autres épargnants.

Avantages des SICAV

Le principe est de vous permettre de limiter les risques quand vous avez de faibles sommes à placer. En effet, classiquement, pour espérer un bon rendement avec de faibles sommes, vous devrez vous porter acquéreur d’un seul titre de société ou, au mieux, de quelques-uns. En conséquence, si le titre baisse, votre investissement fait de même. La SICAV résout plus ou moins ce problème en dispersant votre placement sur diverses sociétés.

En outre, les placements en SICAV sont dits « liquides ». En effet, les sommes placées (et les plus-values) sont disponibles à tout moment : vos titres sont mis en vente et revendus dans l’instant, tant la demande est fluide. Il s’agit donc de placements de trésorerie intéressants en ceci qu’ils permettent de disposer simplement de votre argent en cas de besoin.

Inconvénients des SICAV

Le rendement des SICAV dépend de l’évolution des marchés. En conséquence, les placements en SICAV peuvent être littéralement perdus. Aussi, si les performances peuvent être excellentes, les risques sont également importants (ce qui est logique : c’est bien sûr le risque qui est rémunérateur !). Il est donc généralement conseillé, quand on veut effectuer des placements en SICAV, de conserver par ailleurs une « épargne de réserve » sur des placements garantis (comptes à terme, parts sociales de banque, etc.). C’est pour cette raison qu’il existe des SICAV plus sûres (notamment les SICAV monétaires)… dont le rendement est médiocre !

En outre les SICAV impliquent des coûts supplémentaires :

  • Des droits de souscriptions (on vous facture pour avoir le droit d’acheter des titres de la SICAV) ;

  • Des frais de gestion (eh oui, les SICAV ne sont pas des œuvres philanthropiques : elles se rémunèrent pour la gestion de VOTRE argent)

Enfin, le problème des SICAV est que vous ne pouvez pas connaître à l’avance le rendement de votre placement. Ce n’est qu’à l’issue de la période donnée (quelques jours, quelques mois, plusieurs années) que vous en connaissez la rentabilité. Il vaut mieux donc avoir confiance.

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61