L’évaluation de la concurrence inter-entreprise

Les relations concurrentielles sont déterminantes pour la survie de toute entreprise.

Par concurrence inter-entreprise, on entend la concurrence qui peut exister entre deux ou plusieurs entreprises.

A ce sujet, deux modèles de concurrence se distinguent :

Les modèles de concurrence classique et néo-classique de concurrence pure et parfaite : un tel modèle a été remis en cause à plusieurs reprises par les adeptes de la concurrence imparfaite. Et, ceux pour plusieurs raisons :
Un tel modèle s’éloigne énormément de la réalité contemporaine des activités économiques : les activités sont de plus en plus complexes et sophistiquées. Alors que, l’information est non transparente et imparfaite (Risque d’aléas moral...etc)
 
Contrairement aux principes de la concurrence parfaite, certaines activités ne peuvent se développer que dans des situations de concurrence imparfaite. On peut prendre l’exemple de l’Etat, dont l’activité est à but non lucratif, et qui demande des investissements lourds et peu rentables à court terme.
 
En concurrence pure et parfaite, le nombre d’acheteurs et de vendeurs est souvent réduit alors que l’atomicité des marchés suppose un grand nombre d’acheteurs et de vendeurs.
 
En concurrence pure et parfaite, les produits sont homogènes. Alors que, en concurrence imparfaite, les produits sont hétérogènes et différenciés grâce à la non transparence de l’information.
 
Le modèle de concurrence imparfaite semble être le modèle de concurrence inter-entreprise aussi bien sur les marchés se situant en amont qu'en aval de l’entreprise.
 

Cette fiche répond-elle
à votre question ?

À lire également

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61