La distinction entre le taux d’intérêt naturel et le taux d’intérêt monétaire

La théorie des taux d'intérêts de Wicksell distingue les taux naturels des taux monétaires. Découvrez les définitions qu'il en fait. 

 

Qu'est-ce que le taux naturel ?

Il est décrit comme voulu par la nature, il correspond dans la terminologie actuelle au taux d’intérêt réel. Il est égal à la productivité marginale anticipée du capital, productivité définie comme l’augmentation de la production provenant de l’utilisation d’une unité supplémentaire de capital.

Certains l’assimilent dans un premier temps au rendement physique du capital (en économie de troc son niveau serait déterminé par l’offre et la demande du capital réel). Le problème et qu’un tel taux est difficilement mesurable pour une économie dans son ensemble et surtout non comparable à un taux monétaire. C’est pourquoi dans un second temps, on définit le taux naturel comme un taux de rendement marginal du capital en valeur.

Qu'est-ce que le taux monétaire ? 

Le taux du marché, il résulte de la confrontation entre l’offre et la demande de fonds prêtables. Il est essentiellement déterminant des crédits bancaires, d’où le rôle fondamental des banques. Il est à noter aussi que la demande de fonds prêtables par les entreprises dépend aussi de ce taux, mais également de l’activité économique et du taux naturel. Le taux monétaire est le taux payé par les emprunteurs de monnaie. Ce sont les banques qui sont capables de modifier ce taux.

Cette fiche répond-elle
à votre question ?
Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61