L’effet de substitution, l’effet de revenu et l’effet de richesse.

Il est à noter que toute variation des taux d’intérêt se répercute par définition sur toute grandeur économique (taux d’inflation, taux de chômage, produit intérieur brut, investissement, consommation…etc) dont l’offre et la demande émane des entreprises. Celles-ci sont sensibles au taux d’intérêt.

Cet effet de contagion passe par l’intermédiaire de l’influence des variations du taux d’intérêt sur le comportement même des agents économiques (ménages, entreprises, Etat,…etc).

Dans ce cadre, on a coutume de distinguer trois effets principaux d’une modification des taux d’intérêt sur les différents agrégats macro-économiques :

L’effet de substitution ;
L’effet de revenu ;
L’effet de richesse.
Ces trois effets sont à l’origine des déséquilibres macro-économiques et micro-économiques observés. Mathématiquement, différentes équations ont été formulées par différents économistes et différents analystes économiques afin de remédier à ces trois effets : d’où les politiques macro-économiques initiées par les pouvoirs publics.

De telles politiques agissent par le biais des titres financiers et des actifs réels détenus par les différents agents économiques et qui peuvent modifier leurs comportements.

Cette fiche répond-elle
à votre question ?

À lire également

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61