L’évaluation des facteurs de croissance

La mondialisation de l’économie a poussé les entreprises à une course à la taille. Un accroissement qui résulte des opérations de croissance interne et externe.


Une telle contrainte a poussé plusieurs entreprises à accorder plus d’importance à développer les facteurs de croissance interne et de croissance externe.

Pour toute entreprise, le terme croissance renvoie à l’augmentation de la taille de l’entreprise. Si le nombre des salariés effectifs est le critère reconnu et utilisé pour mesurer la dimension d’une entreprise, d’autres éléments sont aussi utilisés pour évaluer cette dimension, notamment :

La valeur ajoutée ;
Le chiffre d’affaire ;
Le bénéfice ;
La part de marché.
Pour évaluer la croissance d’une entreprise, il faut avant tout évaluer :

Les économies d’échelle : c'est la diminution du coût moyen obtenu par l’entreprise grâce à une augmentation des quantités produites.
La masse ou la taille critique : c'est la taille minimale qu’une entreprise doit posséder pour s’introduire et se maintenir sur un marché sans subir des handicaps concurrentiels.
Les effets d’expérience ;
La volonté de puissance ;
Le pouvoir face aux fournisseurs, aux banques, aux pouvoirs publics et aux clients.

À lire également

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61