Évaluation de l'entrepriseL'évaluation des barrières à l’entrée

Il existe une typologie de barrières à l'entrée :


Les économies de dimension : celles-ci représentent dans une entreprise les baisses des coûts unitaires, au cours d'une certaine période de temps, d’une prestation lorsque l’entreprise arrive à atteindre la quantité absolue. De telles économies constituent des barrières à l'entrée de nouveaux concurrents.
L’augmentation de l’activité de l’entreprise sur le marché constitue une barrière à l'entrée à des nouveaux concurrents.
Outre ces barrières, on peut citer trois barrières traditionnellement retenues :

Barrière financière : cette barrière présente à l’entreprise le facteur essentiel pour rentrer dans un secteur d’activité qui est basé sur les frais de production, de stocks et de la publicité.
 
Barrière commerciale : une entreprise qui cherche à se positionner sur son marché, et faire face à la concurrence doit :
Disposer d’une image de marque ;
Avoir un pouvoir de négociation vis à vis de ses fournisseurs ;
Fournir un effort commercial.
Ainsi, il est reconnu que pour l’introduction d’un nouveau produit dans un marché, il faut :
Chasser les anciens linéaires ;
Se référencier pour avoir une place dans le marché ;
Mettre un circuit de distribution qui constitue une barrière très importante.
 
Barrière juridique : pour toute entreprise, avoir des bases juridiques est essentiel pour son maintien comme :
Les règlements administratifs ;
Les monopoles légaux.
Les barrières douanières.

 

À lire également

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61