/P-2110-136-G1-l-evaluation-du-degre-de-concurrence-analytique.html
AccueilL’évaluation du degré de concurrence analytique

L’évaluation du degré de concurrence analytique

Publié le 7 avril 2015
On distingue cinq stades de concurrence analytique :

Stade 1 : La phase des handicaps analytiques :

Leurs capacités distinctives sont négligeables ;
Ils se posent la question : que se passe t-il ?
Leur objectif est d’obtenir les bonnes données pour améliorer les opérations.
 
Stade 2 : La phase des analytiques localisés :

L’analytique est localisée et opportuniste et ne s’appui pas sur les capacités analytiques de l’entreprise.
La question que se pose l’entreprise : que faire pour améliorer son activité ? Comment pourrions-nous mieux comprendre notre entreprise ?
L’objectif de l’analytique est d’améliorer une ou plusieurs activités fonctionnelles.
 
Stade 3 : la phase des aspirations analytiques :

Les premiers efforts dans le sens de l’analytique des données les plus utilisées.
La question que se pose l’entreprise : que se passe t-il en ce moment ? peut-on extrapoler les tendances actuelles ?
Utiliser l’analytique pour améliorer une capacité distinctive.
 
Stade 4 : La phase des entreprises analytiques

Les perspectives touchent toute l’entreprise qui est capable d’utiliser l’analytique pour trouver un avantage.
La question que se pose une entreprise : comment utiliser l’analytique pour innover et se différencier ?
L’objectif pour toute entreprise est de constituer une large capacité analytique pour la différenciation.
 
Stade 5 : La phase des compétiteurs analytiques

Toute l’entreprise est concernée, les résultats sont importants et les avantages sont durables.
La question que se pose une entreprise : Que va-t-il se passer ? Qu’est-ce qui est possible ? Comment rester devant ?
L’objectif est la maîtrise de l’analytique et de la concurrence analytique.
Besoin d'aide pour piloter votre entreprise ?
Appelez-moi !
Philippe et Pascale CACHOT
Prendre rendez-vous

 

Trouvez-vous cette fiche utile ?
7/10
Besoin d'aide pour piloter votre entreprise ?
Appelez-moi !
Philippe et Pascale CACHOT
Prendre rendez-vous