L’évaluation d’une entreprise dans le cadre d’une économie réelle : Le role du taux d’intérêt : Les conditions d’égalité entre les taux monétaires

Théoriquement, dans une économie réelle, et pour tous les agents économiques, il y a une égalité des taux monétaires pour une période donnée que sous un certain nombre d’hypothèses :

La monnaie est un bien parmi d’autres qui ne sert que de numéraire (instrument de mesure) ;
 
Les biens sont parfaitement substituables entre eux (pas de coût d’échange, pas de coût de conservation, etc.)
En réalité de telles hypothèses sont trop éloignées des faits :

Le concept de monnaie contient trois dimensions. La monnaie n’est pas seulement un instrument de mesure, elle est également un instrument d’échange et a une fonction de réserve de valeur.
 
Les actifs financiers et réels ne possèdent pas ces trois caractéristiques, ou les possèdent à des degrés divers.
 
Il ne peut y avoir parfaite substituabilité entre tous les actifs monétaires, financiers et réels. Chaque actif a donc son propre prix intertemporel monétaire. Ce taux d’intérêt monétaire diffère de celui de la monnaie en fonction des caractéristiques de l’actif comparées à celles de la monnaie.
Aujourd’hui, on observe dans tout systéme économique, non pas un, mais une multitude de taux d’intérêts pour une même période. Ce phénomène s’explique en particulier par le degré de liquidité que procurent les différents actifs monétaires composant la monnaie.
 

 

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61