Le rôle du taux d’intérêt : Les déterminants classiques des taux d’intérêt

Les classiques identifient trois motifs explicatifs de la différence de la valeur entre les biens présents et futurs :

Dans une économie en croissance, l’offre de biens est supérieure dans le futur à l’offre dans le présent et les agents économiques anticipent une amélioration de leur niveau de vie ;
 
Les agents économiques tendent à sous évaluer leurs besoins futurs. On peut également présenter ce motif psychologique comme une mauvaise appréciation, par l’être humain, de la satisfaction future créée par la consommation future ;
 
Enfin, la production ne peut être mise en œuvre que si l’entrepreneur dispose de biens présents. Sinon, il doit attendre avant de commencer sa production, ce qui allonge d’autant la durée totale jusqu’à la disponibilité des biens. Plus tôt la production commence, plus le rendement du capital sera élevé.
Il est à noter que ce dernier motif est discutable. En effet, à ce titre, les biens utilisés pour une production qui commencent plus tard auront une moindre valeur. Delà, il ne reste qu’à retenir les deux premiers arguments qui suffisent à justifier la dépréciation des biens futurs.

Les classiques ont le mérite d’avoir formulé les justificatifs concernant la formation à long terme du taux d’intérêt à partir de la règle d’or de l’accumulation, démontré par E. Phelps.

 

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61