L’effet de richesse : l’effet sur les spéculations financières.

La spéculation financière est une opération, ou une série d'opérations, d'achat et de vente de titres financiers (placements, créances, contrats dérivés) et, par extension, monétaires (devises, taux d'intérêt...), sur un marché organisé (Bourse) ou de gré à gré, dans l'objectif d'en tirer un bénéfice grâce à la variation de leurs cours, tout en prenant le risque de variation inverse.

Dans ce cadre, les effets de richesse sont complexes :

Le prix des titres fluctue en fonction d’une variation du taux d’intérêt nominal. Selon l’origine de cette variation –politique monétaire ou politique budgétaire-les anticipations d’inflation et de taux reels qui en découlent n’affectent pas de manière identique le comportement des ménages dans leur arbitrage consommation/épargne.
 
Par ailleurs, doit-on prendre en considération les plus ou moins values potentielles effectivement réalisées lors de la vente des titres ? cette question n’est pas encore résolue.
Il est à noter que si les taux d’intérêt constituent l’un des canaux de transmission à la sphère réelle de la politique monétaire, leur influence dépend non seulement du degré d’indexation des taux des actifs financiers mais surtout du système financier considéré.

 

À lire également

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61