L’intervention des entreprises sur le marché financier : les flux financiers d’un repo

Les flux financiers d'un repo conclu à un taux d'intérêt in fine T, sont en général les suivants :

vente au comptant, avec livraison à une date D1, d'un montant nominal N de titres pour un montant numéraire M1,
un engagement de rachat par le cédant, à une date D2, du même nominal, pour un montant M2 correspondant à M1 augmenté des intérêts T du repo :

M2=M1.( 1 + T.((D2 - D1)/360) )
Il est à noter que :

Plus le crédit du vendeur de titres est élevé aux yeux de sa contrepartie, et plus M1 pourra être proche de la valeur de marché VM des titres.
L'application d'une décote aura pour objectif de limiter le risque de crédit supporté par le prêteur du numéraire.
Il est à préciser qu’en limitant les capacités de refinancement de l'établissement vendeur des titres, ceci aura pour conséquence de diminuer l'importance des risques que celui-ci peut prendre sur les marchés financiers.

L'application de la décote par les principales banques d'investissement du monde avait pour objectif, de faire face à la concurrence commerciale, notamment des décotes trop faibles à certains « hedge funds ». Cette action a provoqué indirectement et dans certains cas une crise majeure du système financier international.

Alors que certains fonds « Long Term Capital Management » avait pu bâtir et refinancer des positions gigantesques sur les marchés de taux d'intérêt, équivalent à plusieurs dizaines de fois les fonds qu'il gérait, dont la liquidation a requis l'intervention active des banques centrales.

 

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61