Entreprises et marchés de capitaux : le processus de diffusion du taux d'intérêt

Mathématiquement, et sur les différents marchés de capitaux, l'écart entre les différents taux actuariel est corrigé, en décalant la courbe des taux zéro-coupon des emprunts d'État pour aboutir au prix, constaté sur le marché, d'un instrument. Cette technique est appelée communément « spread de taux » de l'instrument et sert à comparer les valeurs relatives des différents instruments de taux.

Il est à préciser qu’avant la généralisation de l'usage d'ordinateurs à forte puissance de calcul, on utilisait simplement l'écart entre le taux actuariel de l'instrument et celui d'un emprunt d'État de durée voisine, mais cette méthode est assez imprécise et tend progressivement à disparaître.

Dans ce cadre, et pour tous les marchés de taux dans le monde, il convient de retenir que les taux :

  • Se forment en premier lieu sur les instruments les plus liquides, donc généralement des futurs quand ils existent;
  • Se diffusent aux autres instruments par deux processus voisins :
    - la substitution ou le « switching », c’est-à-dire la vente par les gestionnaires de fonds d'un actif qu'ils ont en stock et l'achat d'un autre qu'ils jugent moins cher en valeur relative;
    - l'arbitrage, dont le principe est voisin.

Pour ce qui est du volume, il est difficile d'avoir une idée précise des volumes négociés globalement sur les marchés de taux d'intérêt.

 

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61