Les rôles interpersonnels du gestionnaire

Outre la prise de décision, le gestionnaire joue des rôles interpersonnels. En contact permanant avec plusieurs partenaires à représentations et intérêts différents, le gestionnaire est au cœur du nœud social de l’entreprise. Ainsi il est invité à accomplir 5 rôles essentiels pour construire un réseau social solide.

Rôle de négociateur : Négocier c’est être capable de trouver des compromis satisfaisants pour les parties contractantes et savoir rassembler des différences d’intérêts et d’attentes qui caractérisent les partenaires.
 
Rôle de médiateur : Fort de son réseau relationnel, le gestionnaire doit savoir « médier » et rapprocher les personnes entre elles, en réduisant leur divergences et en fédérant leurs vues et positions.
 
Rôle de fédérateur : Le gestionnaire doit chercher à rassembler les travailleurs, à les mobiliser pour palier les difficultés et à canaliser leur énergie pour atteindre les objectifs. Ainsi, il doit montrer une grande capacité de persuasion et de négociation. Il doit être un homme de confiance et avoir des aptitudes de leadership.
 
Rôle d’innovateur : Le gestionnaire doit favoriser les dépassements des routines et des habitudes tout en encourageant l’esprit critique et la destruction créatrice. Il doit instaurer l’expérimentation et encourager l’innovation.
 
Rôle d’accompagnateur : Face aux habitudes circulantes et à la résistance aux changements, le gestionnaire est sollicité pour appuyer les mouvements de renouvellement qui se développent au sein de son organisation et favoriser les transformations sociales et techniques qui émergent.

 

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61