Définition de la médecine du travail

Gestion d'entreprise • Publié le jeudi 10 octobre 2013
Définition de la médecine du travail

La médecine du travail est une spécialité ayant pour vocation de garantir et maintenir le plus haut degré de bien-être physique, mental, et social des travailleurs quelles que soient leur profession et leur entreprise. C’est un service dont doivent bénéficier tous les salariés et qui peut également jouer un rôle préventif. Qu’en est-il au juste et comment cela se passe-t-il en France ?

Contexte et objectif de la médecine du travail 

En France, la loi oblige les employeurs à organiser et mettre en place la médecine du travail pour tous leurs salariés quelle que soit la taille de l’entreprise. La médecine du travail est placée sous la surveillance des représentants du personnel et le contrôle des services du ministère de l’Emploi, du Travail et de la Cohésion sociale.

La médecine du travail est un service dont doivent bénéficier tous les employés d’une structure et qui consiste à rencontrer régulièrement un médecin du travail pour :

  • Un suivi médical;
  • Des actions de prévention relative aux maladies professionnelles et aux accidents du travail;
  • L’amélioration des conditions de travail, d’hygiène et de sécurité;

Selon l’OMS, la médecine du travail en prévenant les dommages de santé et la protection dans l’emploi, vise également le placement et le maintien de certains salariés dans des emplois convenant à leurs aptitudes physiologiques et psychologiques.

Médecin du travail et visites médicales

Pour garantir une surveillance médicale renforcée, le médecin du travail doit assurer des examens médicaux périodiques. Le salarié est donc tenu de s’y soumettre, sous peine de subir un préjudice ou un licenciement en cas de refus catégorique et non justifié.

La première visite médicale a lieu avant l’embauche ou au plus tard avant l'expiration de la période d’essai.  Cet examen permet de s’assurer que le salarié est apte à exercer le poste pour lequel il a été recruté.

Certains salariés sont soumis à une surveillance médicale renforcée notamment :

  • Les jeunes de moins de 18 ans
  • Les femmes enceintes
  • Les personnes handicapées
  • Ceux exposés à des risques particuliers de par leurs conditions de travail (amiante, vibrations, bruit…)

Restent ensuite les examens périodiques qui permettent au médecin du travail de s’assurer du maintien de l’aptitude médicale du salarié à occuper son poste de travail et à assurer un suivi médical régulier. En règle générale, ces examens ont lieu au moins tous les 24 mois, saufs exceptions ou mesures particulières.

La médecine du travail vise ainsi à appliquer les mesures nécessaires pour promouvoir l’amélioration de la sécurité et de la santé des travailleurs

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61