Création d'entreprise : les prévisions financières

Création d'entreprise • Publié le lundi 15 avril 2013, mis à jour le vendredi 1 janvier 2016
Création d'entreprise : les prévisions financières


    Lorsqu’une personne met en place un projet de création d’une nouvelle entreprise, elle établit la liste des différents éléments nécessaires pour son lancement et sa mise en activité :

    • les immobilisations incorporelles : elles concernent toutes les ressources intellectuelles telles que les brevets et les licences.
    • les immobilisations corporelles : c’est l’ensemble du matériel indispensable pour la société comme par exemple les ordinateurs, les bureaux, les machines, les produit de bases….
    • Le capital, les financements… indispensables pour la mise en place du projet.

    Les prévisions financières consistent à transformer ces éléments là en chiffres, c'est-à-dire évaluer avec précision les coûts de chaque bien ou ressource prévus. Ces prévisions sont souvent projetées sur une période de trois ans pour vérifier la viabilité de l’entreprise.

    Les prévisions financières sont très détaillées, généralement, effectuées sous formes de tableaux qui déterminent :

    • Les sommes à dépenser pour les immobilisations nécessaires, qu’elles soient corporelles ou incorporelles en précisant les quantités.
    • Les frais que génèrent les différentes fonctions de l’entreprise comme la vente, l’achat, le stockage, la fabrication, la prospection.

    Les prévisions financières sont très importantes parce qu’elles permettent de savoir si le projet est réellement réalisable et de vérifier la viabilité de l’entreprise en se basant sur des données précises et détaillées.
    A l’issue de l’établissement des prévisions financières, l’entrepreneur peut avoir une idée précise sur cinq points essentiels :

    • Les capitaux à immobiliser pour la mise en place de l’entreprise et le lancement de ses activités, et également savoir si oui ou non il peut réunir la somme nécessaire.
       
    • Le montant total minimum, de ventes ou de services à atteindre pour affronter les charges nécessaires à l’exercice de l’activité.
       
    • Connaître le degré de solidité de la structure financière de l’entreprise et être sûr de sa fiabilité. De savoir aussi, si le développement de la société peut être poursuivi ou pas.
       
    • Il peut avoir une idée sur les bénéfices que générera l’entreprise et vérifier si l’ensemble des recettes pourra ou pas couvrir les dépenses engendrées par la mise en œuvre des moyens humains, matériels et financiers.
       
    • Il saura aussi si les recettes couvriront, en plus des dépenses déjà faites, les futur frais nécessaires à la continuité de l’activité de l’entreprise.

    Cette fiche répond-elle
    à votre question ?
    Vous avez soif d'informations ?

    En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

    Voir un exemple de newsletter »

    VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61