Comment bien élaborer votre budget prévisionnel ?

Création d'entreprise • Publié le mardi 19 février 2013, mis à jour le mardi 8 janvier 2019
Comment bien élaborer votre budget prévisionnel ?

L’élaboration d’un bon budget prévisionnel est soumise à quelques règles habilitées à garantir sa réussite et son efficacité.

Établir un prévisionnel mois par mois

En effet, le budget prévisionnel est fait pour être utilisé. Il représente une importance significative dans la conduite de l’exercice suivant son élaboration. Cet outil est souvent élaboré sur une période d’un an. Il est même recommandé de le répartir sur les douze mois de l'année, c'est-à-dire, le prévoir mois par mois. Les objectifs doivent être déterminés à l’avance et il est préférable qu’ils soient classés par marché ou par secteur d’activités.

Les éléments à prendre en compte

Pour une meilleure protection des intérêts de la société, la mise en place du budget prévisionnel doit prendre en considération les avis des managers. De plus, la détermination des facteurs de variations est très importante, de par leur influence sur les coûts et, par conséquent, les recettes.

Il est important de préciser qu’il faut veiller à la réalisation de l’équilibre en ce qui concerne la somme des dépenses et des recettes. Toutefois, ça ne doit pas être aux dépens du budget en lui même. Ce dernier doit être réaliste au maximum. Dans le cas d’un éventuel déséquilibre, il est préférable de revoir les dépenses à la hausse plutôt que ses recettes.

4 règles clés pour bien établir son budget prévisionnel

Un bon budget prévisionnel est un atout incontestable pour gérer au mieux votre entreprise. Il est donc important de l’élaborer le plus rigoureusement possible pour en faire un outil de management stratégique. Quels sont donc les points les plus importants pour réussir son budget prévisionnel ?

Fixez-vous des objectifs précis

Le budget prévisionnel ne doit pas se contenter de tracer une ligne évolutive générale concernant le chiffre d’affaires. Il est impératif de se fixer précisément des objectifs clairs pour chaque volet de votre activité. Il est plus que conseillé de la faire pour chaque produit, segment de clients, marché et secteur d’activité. Vos charges prévisionnelles n’en seront ainsi que mieux délimitées.

Faites appel à vos managers pour bien ficeler votre budget

Un budget rigoureusement établi est un budget qui implique tous les acteurs concernés. Pour n’oublier aucun aspect quantitatif ou qualitatif de vos prévisions, il est capital de prendre l’avis de tous les responsables de l’entreprise. Chacun d’eux pourra ainsi proposer ses propres objectifs en fonction des grandes lignes directrices du budget à élaborer. La concertation et l’échange d’informations sont donc le mot d’ordre pour faire converger les perspectives de tous.

Prévoyez les évolutions éventuelles de coût

Les prévisions fiables doivent tenir compte des hausses de coût potentielles. Vous pourrez de la sorte anticiper sur les fluctuations de vos recettes et penser à des stratégies de gestion pour y remédier. Sachez donc tenir compte des évolutions attendues des matières premières dans vos opérations d’achat ou de vos négociations avec vos fournisseurs. Les hausses de coût peuvent également toucher les charges patronales et affecter la politique salariale de recrutement. Pour vos projections de charges et de recette, identifiez scrupuleusement les variables qui pourraient les influencer.

Planifiez votre budget mois par mois

Tous les entrepreneurs vous le diront, un bon budget est un budget établi de façon mensuelle. Il tient ainsi compte des données relatives à chaque mois et permet de ne pas se faire avoir par les variations saisonnières de votre activité. Pour ce faire, ne vous leurrez pas en divisant vote budget annuel par 12 pour obtenir le budget du mois. Ce calcul est complètement faux et ne permet pas de juger des conditions particulières d’un mois donné par rapport aux autres mois de l’année. Un budget exploitable et perspicace est donc celui qui tient compte de la « saisonnalisation » de votre activité.

En somme, votre projet prévisionnel n’est pas qu’une succession de conjectures, il vous aidera clairement à mettre en place les stratégies de développement de votre activité.  Il ne s’agit pas de faire son budget pour qu’il occupe le fond de vos tiroirs. Vous devrez vous y référez très souvent pour juger de la qualité de vos performances et remédier à l’écart entre vos résultats et vos objectifs. Et vous, comment exploitez-vous votre budget prévisionnel pour gérer vos affaires au quotidien ?



Ils sont devenus des patrons heureux ! Faites comme eux.


Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61