/P-3178-88-G1-definition-de-l-autofinancement.html
AccueilDéfinition de l’autofinancement

Définition de l’autofinancement

Publié le 7 avril 2015

L’autofinancement est la capacité de l’entreprise à financer son activité ainsi que ses investissements à l’aide de ses propres moyens financiers. C’est un mode de financement interne à l’entreprise, qui se compose essentiellement des amortissements comptables.

Besoin d'accompagnement pour monter votre boîte ?
Appelez-moi !
Vincent PREVOST
Prendre rendez-vous

Qu’est-ce que l’autofinancement

L’autofinancement est le résultat de la somme des dotations aux amortissements (les dépenses nécessaires au renouvellement des équipements), des réserves (provisions et bénéfices non distribués), des plus-values, des capitaux propres, des exercices antérieurs et de l’épargne. Il correspond à l’accroissement des actifs nets réels de l’entreprise durant une période déterminée.

Les risques de l’autofinancement

Il est important de préciser que le recours à l’autofinancement a un coût et comporte tout de même certains risques.

En effet, avant de pouvoir se permettre de s’autofinancer, l’entreprise doit disposer de moyens suffisants, qui l’autorisent à investir dans de nouveaux projets. Il est aussi important de savoir que ces projets peuvent se révéler infructueux, et donc générer de grosses pertes pour l‘entreprise et ses actionnaires. L’utilisation de ces réserves, principalement destinées à rémunérer les actionnaires, doit donc s’effectuer de façon vigilante et organisée.

Trouvez-vous cette fiche utile ?
7/10
Besoin d'accompagnement pour monter votre boîte ?
Appelez-moi !
Vincent PREVOST
Prendre rendez-vous