Le 1er service d'aide aux dirigeants 250 000 demandes depuis 2007 - Gratuit et sans engagement

Le coaching des chefs d’entreprise : nécessité ou phénomène de mode ?

Publié le mercredi 8 avril 2015, mis à jour le lundi 25 mars 2019

Depuis quelques années, on a non seulement vu émerger du coaching en tous genres mais en plus cette pratique a intégré tous les domaines de la vie personnelle et surtout professionnelle. Ainsi, ce dispositif d’aide et d’accompagnement a pour vocation d’apporter des réponses concrètes à des problématiques spécifiques rencontrées sur le lieu de travail. Cet accompagnement sur mesure peut aussi avoir vocation de former pour mettre à profit les qualités de chacun pour s’acquitter au mieux de ses responsabilités professionnelles.  Dans ce contexte là, les chefs d’entreprises recourent de plus en plus au coaching pour canaliser leur énergie à bon escient. Sur quoi repose donc le coaching des chefs d’entreprise et que leur apporte-t-il ?

Quel coaching pour quel besoin ?

Un chef d’entreprise étant en haut de la pyramide sociale se doit d’être un modèle infaillible pour tous ses salariés et collaborateurs. Dans le premier cas, c’est pour donner l’exemple et dans le deuxième pour gagner en crédibilité auprès de ses pairs et faire face à la concurrence.

Pour ce faire, il faut avant tout définir le coaching pour en évaluer les bénéfices potentiels ou à défaut se fixer des objectifs sur lesquels travailler en priorité. D’après l’International Coaching Federation,  le coaching est une relation suivie dans une période déterminée visant à obtenir du coaché des résultats palpables et générant des améliorations manifestes dans son quotidien en l’occurrence professionnel.

Ainsi, selon le secteur d’activité du chef d’entreprise, il arrive que ses besoins soient d’ordre technique ou relationnel. Il peut soit avoir des difficultés à s’organiser dans sa vie professionnelle en raison de la multitude de responsabilités auxquelles il doit faire face et il s’agira de lui donner les clés d’une bonne organisation et d’une bonne gestion de son temps.

Dans d’autres cas de figure, le dirigeant peut être tellement calé techniquement parlant, que ses problèmes sont plutôt d’ordre relationnel ou communicationnel. Il peut ainsi avoir du mal à gérer un auditoire et à retenir l’attention pour délivrer un message donné. Dans ce cas-ci, l’accompagnement servira à maîtriser l’art de l’intervention en public et à travailler sur son comportement pour mieux convaincre.

Ainsi que vous vous sentiez submergé par vos responsabilités au point de ne plus savoir où donner de la tête ou que vous estimiez que la tension dans vos rapports professionnels nuit gravement à la qualité de votre travail, le coaching peut être une réponse de choix pour y remédier.

Comment coacher un chef d’entreprise ?  

Le coach n’a la prétention d’être ni un psychologue, ni un formateur. Il est la personne qui va vous accompagner au quotidien pour établir le rapport de confiance requis pour la réussite d’une opération de coaching.

Dans le cas des chefs d’entreprise, cette étape peut être délicate à atteindre, dans la mesure où les dirigeants sont souvent un peu réticents à se mettre à nu pour confier leurs lacunes ou les défauts de leur personne sur lesquels il faudra travailler, attribuant cela à une forme de faiblesse qu’ils rechignent à pointer du doigt.

Le coach doit donc trouver la bonne approche alliant douceur et rigueur pour amener le coaché à mettre en évidence ses propres manques et lui faire prendre parallèlement conscience de ses ressources qu’il faudra mettre à profit pour la réalisation de certains objectifs définis. 

Ayant identifié lui-même les points sur lesquels intervenir, l’entrepreneur coaché aura la volonté de mener à bout le processus d’accompagnement pour qu’il soit fructueux. Ainsi, le chef d’entreprise est le sujet mais surtout l’acteur de son propre changement et cela avec le savoir faire du coach qui le guidera sans le brusquer.

Le coach intervient aussi pour accompagner le dirigeant aussi bien dans la gestion de ses différentes tâches que pour lui donner les clés de la réflexion aidant à prendre les bonnes décisions ou mettre en avant les traits de caractère à forger ou développer pour manager ses équipes.

Les domaines d’intervention sont vastes mais nécessitent toujours une prise de contact préalable, que ce soit dans les locaux de l’entreprise ou ailleurs, pour cerner les besoins précis du coaché et délimiter une stratégie pour atteindre des buts conjointement fixés selon la réalité des choses.

Le coaching, loin d’être une science exacte, doit cependant permettre d’atteindre des résultats palpables et mesurables sur la durée. En cas d’investissement total du coaché, ce suivi permet d’attester de sa réussite à partir de quelques mois une fois que la personne suivie s’est approprié la nouvelle mentalité à adopter ou les nouveaux réflexes à développer pour une meilleure efficacité du travail ou de la communication.

Faut-il faire appel à un coach en entreprise ?

Pour qu’une opération de coaching soit réussie, il faut être pragmatique et s’investir entièrement. En effet, il ne faut absolument pas confondre coach et consultant. Si le dernier arrive à des réponses toutes prêtes à vos problématiques professionnelles, l’objectif du premier est de stimuler les bons questionnements en vous.

En soulevant les questions problématiques, il bouscule d’une certaine manière le coaché pour l’amener à regarder en face aussi bien ses faiblesses que ses points forts et fournit ainsi la base du suivi à lancer.

Le coach n’arrive donc pas avec des réponses à vos problèmes mais vous aide à vous armer pour y faire face en vous délivrant les outils et méthodes à adopter pour cheminer vers les solutions les plus en adéquation avec vos besoins et vos perspectives. Le coach intervient dans ce sens pour parfois rétablir des bases élémentaires à côté desquelles passent beaucoup de dirigeants d’entreprise et qui les font mal aborder leurs responsabilités. Ainsi, si on enregistre parfois des difficultés à atteindre les résultats c’est peut être parce qu’à la base, on ignore comment bien définir les résultats à atteindre ou comment choisir les bons protocoles pour y arriver.

En somme, le coaching, lorsqu’il est utilisé à bon escient, peut vous aider à atteindre les objectifs escomptés, à condition de se faire suivre par de bons professionnels. Cependant, il importe de savoir que trop de coaching tue le coaching et qu’y recourir à tort et à travers sans établir une vraie stratégie d’approche peut se révéler aussi inutile qu’infructueux.

Et vous, avez-vous déjà fait appel au service d’un coach et avez-vous constaté des résultats effectifs ? 

Publicité

Soyez le premier à commenter cette article
VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61