Régime auto-entrepreneur : 5 avantages et 5 inconvénients

Création d'entreprise • Publié le dimanche 11 novembre 2012

Le régime auto-entrepreneur est une mesure qui vise à faciliter et démocratiser les activités entrepreneuriales. Le succès de ce régime auprès des jeunes entrepreneurs s’explique par les multiples avantages auxquels il donne droit. Néanmoins, ce dernier n’est pas dispensé d’inconvénients auxquels un auto-entrepreneur doit porter son attention avant de se lancer.

Le régime auto-entrepreneur, c’est quoi ?

Le statut auto-entrepreneur est un régime simplifié de l’entreprise individuelle créé dans le cadre de la loi de la modernisation de l'économie (LME 2008). Concrètement, c’est une simplification des démarches administratives et un allègement des procédures fiscales et sociales pour la création d’une activité à but lucratif. C’est principalement cet aspect simplifié qui a séduit plus d’un million d’auto-entrepreneurs depuis son lancement en 2008.

Avantages du statut auto-entrepreneur

Le régime auto-entrepreneur, présente 5 avantages essentiels :

  •     Des démarches de création très simplifiées 
  •     Une démarche simplifiée pour le calcul et paiement des charges sociales.
  •     Une comptabilité simplifiée et réduite au maintien d’un registre recettes/dépenses
  •     Des exonérations et avantages fiscaux
  •     En l’absence de recettes, pas d’impôts ni de charges sociales à payer.


Les avantages du régime auto-entrepreneur peuvent se cumuler avec les avantages accordés par l’Etat ou par certaines initiatives privées. Ces avantages sont matérialisés par des aides financières à la création d’entreprise notamment pour les demandeurs d’emploi ou les fonctionnaires qui souhaitent créer leur propre activité.
Ces avantages ne dispensent pas le régime auto-entrepreneur de certains inconvénients.

Inconvénients du régime auto-entrepreneur

L’aspect très simple du statut auto-entrepreneur peut détourner l’attention de certains risques, nous avons pu lister 5 inconvénients :

  • Les cotisations sont calculées en fonction du chiffre d’affaires et non pas sur les bénéfices.Comme pour toute entreprise individuelle, l’auto-entrepreneur est indéfiniment responsable jusqu’à sur ses biens personnels.
  • La TVA sur les achats ne peut pas être récupérée.
  • L’auto-entrepreneur doit tout gérer tout seul et ne peut pas recruter un salarié.
  • Le chiffre d’affaires est plafonné.
  • Depuis le 19 décembre 2014, l'immatriculation au R.C.S. des commerçants micro-entrepreneurs est devenue obligatoire.

Le régime d’auto-entrepreneur est un concept créé dans le but d'encourager les entrepreneurs en facilitant les étapes de création et de lancement de leurs affaires. Mais ses avantages qui peuvent être très séduisants ne doivent pas détourner l’attention des futurs entrepreneurs des risques encourus.

Dans cet article, nous avons tenté de lister les principaux avantages et inconvénients de ce régime, en voyez-vous d’autres ?

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61