Comment bien réussir en tant qu’auto-entrepreneur ?

Gestion d'entreprise • Publié le vendredi 7 décembre 2012

Malgré toutes les incitations de l’Etat et les différents avantages, le régime d’auto-entrepreneur est marqué, également, par des échecs. L’erreur est-elle dûe au marché, à la demande, ou l’auto-entrepreneur a-t-il aussi intérêt à mettre toutes les chances de son côté ?

Même si devenir auto-entrepreneur, est simple… réussir et rendre pérenne son auto-entreprise, c’est une autre question ! Voici quelques conseils intéressants pour éviter les erreurs classiques !

 

Aimez ce que vous faîtes !

Si vous avez décidé de vous lancer, c’est que vous aimez l’indépendance. Par contre, il y a tout intérêt à choisir votre activité en fonction des tendances du marché mais aussi de votre profil et de vos préférences. Imaginez qu’en tant qu’auto-entrepreneur, vous allez passer la plupart de votre temps à travailler, il est clair, qu’il y a tout intérêt à ce que vous aimiez.

Donc premier critère de sélection : la passion ! Sans ça, vous allez vous ennuyer et ne pas réussir. Non pas, parce que l’activité n’est pas rentable mais bien parce que vous êtes démotivé.

Restez prudent !

Avant de vous lancer, calculez bien vos risques. Si vous avez une famille à charge, pensez-y plus d’une fois ! Vous aurez des charges fixes à payer chaque moi… alors préférez une auto-entreprise qui rime avec opportunité plutôt qu’avec risque. Si vous n’êtes pas certain, il est préférable de laisser quelques temps plutôt que de se lancer et que ça se passe mal.

L’idéal serait de mener deux activités en parallèle, salarié et auto-entrepreneur, puisque la loi vous le permet. Par la suite, si tout vous réussit vous pouvez envisager de quitter votre emploi.

Investissez-vous… en temps de travail !

Si vous pensez qu’être auto-entrepreneur, c’est se prélasser au soleil et gagner sa vie, vous avez tout faux ! Au contraire, il faudra mettre les bouchées doubles et le prix de l’effort n’est pas toujours à la hauteur de ce que vous attentiez. 

Au début de votre activité, vous avez tout intérêt à consacrer le double du temps que vous donniez à votre profession de salarié. Des journées de 12 ou 16 heures de travail, les premiers mois, sont souvent un quotidien inévitable pour la réussite.

Faites un bilan de vos compétences

Même si vous avez des compétences intéressantes, vous avez aussi des faiblesses. Le but est d’identifier vos points forts pour les mettre en avant… et vos points faibles pour les travailler. Misez sur vos atouts, mais n’oubliez pas que vous êtes seul sur l’embarcation, vous devez donc compléter votre profil ! Vous ne comprenez rien à la comptabilité ? Une petite formation s’impose même si vous externalisez votre comptabilité.

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61