Changer de métier : comment planifier sa reconversion ?

Gestion d'entreprise • Publié le lundi 22 février 2016, mis à jour le lundi 22 février 2016
Changer de métier : comment planifier sa reconversion ?
En 2012, d’après un sondage Ifop, 33% des Français se disaient prêts à changer de métier dans l’année ! Voilà un chiffre qui en dit long sur la reconversion professionnelle et qui montre combien elle fait rêver. Néanmoins, le risque est bien souvent d’idéaliser les autres métiers et de prendre des décisions dans la précipitation, alors qu’une reconversion professionnelle doit au contraire être planifiée, organisée et réfléchie. Voici donc quelques conseils pour mieux planifier sa reconversion professionnelle.

Métiers de rêve et rêve de métiers : listez vos préférences

On a bien souvent tendance à idéaliser les autres métiers quand on est fatigué par son propre travail, lorsqu’on s’ennuie et qu’on a envie de changement. Se poser les bonnes questions, c'est la première étape d’une reconversion réussie : commencez par faire une liste de tous les métiers qui vous intéresse avec leurs avantages et leurs inconvénients.

Si vous êtes un peu perdu, vous pouvez lister des métiers que vous souhaitez à tout prix éviter, cela vous permettra de fixer la direction dans laquelle creuser. Et si là encore on n’a aucune idée de métier, essayez de définir les secteurs d’activité dans lesquels vous aimeriez travailler. Dans ce dernier cas, on peut ensuite regarder les fiches métiers correspondant à cette branche pour pointer les métiers qui nous attirent.

Une fois cela fait, on cherche des fiches métier (idéalement, il faut avoir identifié 5 à 10 métiers que l’on aimerait faire), on trouve des témoignages, on en parle autour de soi, on cherche, en somme, à avoir à la fois une vision technique du métier (quelles compétences, quels salaires, etc.) et une vision objective (conditions de travail, déroulement d’une journée de travail, etc.).

Le bilan personnel : un contrôle technique indispensable pour la reconversion

Dès lors, on peut dresser un bilan de ses propres compétences, savoir-faire, qualités et défauts ! On pourra alors mettre ses compétences, savoir-faire et qualités en regard de celles et ceux qui sont exigées pour les métiers que l’on vise.

Cette étape permet à la fois d’avoir une vision objective de soi et de faire le tri dans les souhaits professionnels : on identifie rapidement les métiers inaccessibles ou ceux qui sont trop proches de ce que l’on fait actuellement, en fonction de ses souhaits personnels.

C’est aussi l’étape qui permettra ensuite d’élaborer un plan de formation et un prévisionnel financier.

Devenir consultant auprès des dirigeants de TPE/PME vous intéresse ? Vérifiez si vous avez les bons réflexes pour les accompagner.

Faire le test

L’analyse du marché : évitez les secteur en difficulté

Avant de se lancer dans son programme de reconversion, il faut donc analyser le marché des métiers que l’on vise. On n’opère pas une reconversion professionnelle pour se retrouver au chômage à cause d'un marché du travail en berne ! C’est sans doute la partie la plus délicate mais les chambres consulaires par exemple peuvent vous aider à faire la lumière sur les secteurs sélectionnés. Vous pouvez aussi éplucher les offres d’emploi (via différents canaux) pour vérifier que le métier que vous voulez faire correspond à un réel besoin du marché.

Le plan de formation et les stages : la préparation

Il vous faut ensuite déterminer quelles sont les formations et/ou les validations d’acquis que vous allez devoir réaliser ainsi que leurs coûts. Car il faudra financer ces formations ! Épargne personnelle, emprunt, formation professionnelle (via votre CPF par exemple) : il existe plusieurs biais pour financer la formation nécessaire à une reconversion ; il faut donc savoir les exploiter tous au maximum. Il est même possible de négocier un plan de formation sur 2 ans avec son employeur (dans une grosse entreprise notamment).

Vous le voyez, une reconversion peut prendre plusieurs années (notamment la partie formation) si l’on veut qu’elle se passe dans les meilleures conditions. Vous pouvez vous faire aider aussi dans cette étape par un consultant extérieur qui pourra vous accompagner dans votre projet de reconversion professionnelle.

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61