Qu'est-ce que le besoin de fonds de roulement ?

Qu'est-ce que le besoin de fonds de roulement ?

Création d'entreprise • Publié le mercredi 12 décembre 2012, mis à jour le mardi 21 mai 2019

Dans la vie quotidienne de chaque entreprise, on distingue une certaine somme d’argent qu’il est nécessaire de mobiliser afin d’assurer le bon fonctionnement de l'entreprise, mais également afin d’assurer le paiement des frais relatifs aux locaux, machines, équipements et autres matériels de fonctionnement. Cette somme d’argent représente « la différence entre les besoins de financement du cycle de production (stocks + créances clients) et les ressources apportées par le crédit fournisseur ». C’est ce qu’on nommera le besoin en fonds de roulement.

TYPOLOGIE : À CHAQUE ACTIVITÉ, SON BFR

Un besoin en fonds de roulement représente donc, par définition, les différentes dépenses, engagées tout au long du cycle habituel d'exploitation, que l’entreprise récupère uniquement au moment d’encaisser les montants découlant de ses ventes et/ou prestations, tout dépend de l’activité exercée.

Une entreprise dont l’activité est relative à la vente de marchandises doit forcément accumuler un stock minimum, préalablement au début de son fonctionnement.

Une entreprise dont l’activité est relative à la production et/ou à la transformation de biens va, quant à elle, devoir acquérir les matières premières nécessaires, avant de démarrer la production et verser les salaires de ses employés, puis, éventuellement, procéder à la commercialisation de ses produits et se faire payer.

Les entreprises dont l’activité est relative à la prestation de services « intellectuels » (tels que le conseil, ou l’expertise) seront d’abord amenées à effectuer un certain nombre de jours de travail et prendre en charge leurs propres frais avant d’établir une note d'honoraires et se faire payer.

LES CRÉANCES CLIENTS

Il arrive que l’activité de l’entreprise implique naturellement la nécessité d’accorder à sa clientèle des délais et facilités de paiement. Dans ce cas, les montants redevables à l’entreprise par sa clientèle (après livraison) forment ce qu’on appelle la « créance client ».

D’un autre côté, les fournisseurs de l’entreprise peuvent, à leur tour, lui accorder ce type de délais. C'est ce qu’on nomme le « crédit fournisseur ».

Exemple d'un prestataire de services 

Dans le cas d’un prestataire de services on considère que le stock est égal à 0. 

Cependant, le dirigeant intègre dans sa comptabilité, des charges (travaux en cours) 

Dans ce cas pour calculer son BFR, le dirigeant devra évaluer le coût d’une journée de travail en prenant en compte, les charges courantes comprises. Il pourra ainsi estimer le nombre de jours à travailler pour devenir rentable. 

On considère la formule suivante : 

BFR = Encours moyen "Créances clients" + Travaux en cours - Encours moyen "Acomptes clients"


Argent photo créé par creativeart - fr.freepik.com

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61