Comment éviter les problèmes de trésorerie ?

Comment éviter les problèmes de trésorerie ?

Création d'entreprise • Publié le mercredi 16 décembre 2015, mis à jour le mercredi 16 décembre 2015
La trésorerie est le nerf de la guerre. Voilà une affirmation que vous entendez partout, tout le temps, en tant que chef d’entreprise. Et pour cause : depuis 2013, le délai de survie d’une entreprise qui connaît de graves difficultés de trésorerie est de 3 à 6 mois ! D’où l’importance de les éviter à tout prix. Plan de trésorerie, maîtrise du BFR, facilités bancaires, augmentation des volumes de vente : voici quelques conseils pour éviter les problèmes de trésorerie.

Élaborer un plan de trésorerie

C’est la première chose à faire pour éviter les problèmes de trésorerie : avoir de la visibilité ! Car c’est l’anticipation qui est la clé de la gestion de trésorerie. C’est en anticipant et en ayant une vue d’ensemble précise et mise à jour mois par mois que vous saurez quels leviers actionner pour redonner un coup de booste à votre trésorerie.

Votre plan de trésorerie s’appuie simplement sur vos encaissements et vos décaissements : sur la base des règles existantes et de votre prévisionnel de CA, vous allez pouvoir noter mois par mois, semaine par semaine, le cas échéant, ce que vous allez décaisser et ce que vous allez encaisser. Ces flux impacteront votre solde de trésorerie, également indiqué dans le tableau.

Compte tenu de vos frais, vous savez quel est le seuil à ne pas franchir pour ne pas rencontrer un problème de trésorerie.

Maîtriser son BFR

La trésorerie est ainsi directement impactée par le BFR, le Besoin en Fonds de Roulement. Ce dernier dépendant de vos créances clients, de vos dettes fournisseurs et de votre stock, vous pouvez le maîtriser en jouant sur l’un ou l’autre de ces paramètres.

  • Demandez un escompte à vos fournisseurs que vous payez comptant : cela pénalise immédiatement la trésorerie mais allège la charge, puisque vous obtenez une ristourne ;
  • Au contraire, augmentez le délai de paiement des fournisseurs pour tenter le plus possible de réduire le BFR, voire d’obtenir un BFR négatif ;
  • Optimisez la gestion des stocks : le stock coûte cher, en travaillant au plus près du flux tendu (voire en ne travaillant que sur commande), vous diminuez votre BFR et allégez vos dépenses ;
  • Demandez des acomptes à vos clients/favorisez le paiement comptant pour obtenir de la trésorerie immédiatement.

Actionner les leviers bancaires

Grâce à votre plan de trésorerie, vous pouvez aller voir votre banquier à temps pour lui demander :

Grâce à ces facilités bancaires et si vous savez que vos problèmes ne sont pas structurels mais conjoncturels, vous allez pouvoir traverser la période de vaches maigres sans souffrir de vos difficultés de trésorerie.

Réduire sa marge pour augmenter les ventes

Il existe enfin une solution de dernier recours quand les choses vont vraiment mal : augmenter les ventes en baissant la marge. L’idée est de traverser le désert en limitant la casse, c’est-à-dire en générant au moins assez de CA pour couvrir les frais, quitte à ne pas dégager de bénéfice. En baissant la marge, vous baissez les prix : il ne vous reste plus qu’à communiquer sur l’opération pour booster les ventes.

Vous avez un besoin en trésorerie ? Fabrice vous répond ! 


Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61