Le 1er service d'aide aux dirigeants 250 000 demandes depuis 2007 - Gratuit et sans engagement

Jeu de rôle en entretien d’embauche

Publié le mercredi 19 décembre 2012

En entretien d’embauche, les techniques classiques de recrutement et de test des aptitudes et compétences du candidat postulant cèdent de plus en plus la place à des procédés plus élaborés et pour le moins originaux. En effet, on voit par exemple émerger des méthodes comme les jeux de rôle lors des entretiens de recrutement. Ces mises en situation sont ainsi une nouvelle manière de juger des performances et qualités de l’éventuelle future recrue. En quoi consistent donc ces jeux de rôle et quel est l'intérêt d’y recourir ?

 

Quel est le principe des jeux de rôle en recrutement ?

Lors de l’entretien de recrutement, hormis les techniques classiques comme les tests de personnalité ou autres tests d’aptitude, on a de plus en plus souvent recours à des mises en scène de certaines situations du quotidien professionnel pour juger sur le tas des qualités de la recrue en conditions.
Ces jeux de rôle constituent ainsi un moyen supplémentaire pour le recruteur d'évaluer les réactions du postulant dans le cadre d’un dialogue où on laisse plutôt la part à l’action contrairement à une question situationnelle. Le candidat est ainsi amené à réagir directement face à une ou plusieurs personnes (acteurs, collègues, mais jamais un autre candidat) auxquelles on aura préalablement affecté des rôles. Il s’agit le plus souvent de discussion à deux où il faudra au candidat apporter des éléments de réponse dans des problématiques prédéfinies (plainte ou critique d’un client, conversation de vente, intervention dans un conflit entre collègues, nécessité de manager et motiver les membres d’une équipe…). Ces mises en situation permettent au recruteur d’estimer les capacités communicatives et l’aptitude à intervenir et gérer les cas conflictuels pour le  postulant. Il sera ainsi à l’affût de ce qui sera exigé de vous de par les responsabilités inhérentes à votre éventuel futur poste.

En fonction de la nature de ce dernier, l’interviewer aimera détecter vos talents en matière de négociation, de vente, de gestion de stress, de conviction, de persévérance, d’initiative, d’ouverture vers le client, de résolution de problèmes ou de managment entrepreneurial. Le but de cette simulation de contexte de travail est de maîtriser une situation problématique donnée dans un laps de temps relativement court. Il s’agit aussi d’esquiver toutes les tentatives de déstabilisation élaborées par le protagoniste en face ou les nouvelles donnes énoncées par le recruteur et censées compliquer la situation d’intervention. L’idéal serait de réussir à désamorcer la situation de crise et d’apporter des éléments de réponse clés et perspicaces. Dans tous les cas de figure, que vous y arriviez ou pas, vous serez jugé sur vos capacités à gérer stress et conflit.

Conseils clés pour aborder un jeu de rôle en entretien : 

Lors du recours au jeu de rôle durant les entretiens de recrutement, des instructions vous sont données par rapport à votre rôle et des informations sommaires vous sont fournies concernant le protagoniste avec lequel il faudra interagir. Sachez poser le maximum de questions pour faire le tour de la situation et préparer votre technique d’approche et votre stratégie de conviction. Quelle que soit l’attitude extrême vers laquelle pourrait dévier votre interlocuteur (agressivité, provocation, critique aigue…) soyez toujours maître de vous-même, ne vous défaites jamais de votre calme, de votre respect et de votre prévenance pour faire face a sa requête. Communication et bienveillance seront les maîtres mots de votre échange pour exprimer à votre interlocuteur à quel point vous êtes concerné par son problème ou sa demande et les moyens précis que vous allez déployer pour remédier à la situation.
Votre interlocuteur n’étant pas un candidat (pour garantir l’égalité des chances) mais souvent un comédien, il aura eu des instructions en amont lui permettant d’en savoir plus que vous par rapport à la situation en question. Sachez donc conduire le fil de la discussion pour l’amener à vous délivrer les éléments clés dont vous manquez et qui vont vous aider dans la résolution du problème dans le contexte donné.
Si l’alternative du jeu de rôle vous était posée comme une question, répondez comme vous le feriez pour une question situationnelle en développant toutes les actions, stratégies et démarches à entreprendre pour arriver aux solutions envisagées.
A la différence du reste de l’entretien d’embauche, pendant le jeu de rôle vous pouvez faire en sorte d’être le maître de la situation et d’orienter la discussion dans le sens que vous choisirez pour atteindre les objectifs que vous vous serez fixés. Vous pouvez ainsi donner le ton de l’échange, que vous avez intérêt à maintenir cordial, courtois, aimable et sans tension. Essayez d’instaurer dès le départ un climat de confiance en vous présentant le plus simplement et le plus ouvertement possible.

Le langage du corps a là également tout son poids. Une poignée de main franche, un sourire bienveillant et un regard direct sont autant de détails qui ont tendance à assurer une bonne prise de contact. Votre gestuelle aussi bien que votre discours doivent dégager sérénité, rigueur et maîtrise. Une écoute attentive vous permettra de vous imprégner rapidement de la situation. Il est important de focaliser sur les propos de l’interlocuteur et de ne pas se perdre en pensée dans ce que vous aurez à lui répondre, votre préoccupation ou votre air absent ne seraient pas les bienvenus dans ce genre de situation. Si vous devez formuler des critiques, des objections ou des remarques, veillez à le faire dans un ton calme, posé et neutre et évitez toute forme d’agressivité verbale ou physique. Sachez vous positionner en meneur dès le départ de la discussion pour poser les questions pertinentes qui vous amènent les informations requises et vous permettent ainsi de dégager rapidement les résultats à atteindre et les points clés sur lesquels focaliser.

Si vous manquez d’assurance ou de pratique pour ce genre d’expérience, n’hésitez pas à préparer l’exercice avec un ami ou toute autre personne de votre choix ou à faire appel à un professionnel dans l’accompagnement pour vous délivrer les conseils de circonstance.

En somme, il apparaît clair que même les procédés d’embauche n’échappent pas à l’évolution des techniques d’approche et de supports d’évaluation. Il est donc crucial de se maintenir au goût du jour lorsque l’on est en recherche active d’emploi. Et vous, quelle a été votre démarche lors de vos investigations et vos recherches d’emploi ?

 

Publicité

Soyez le premier à commenter cette article
VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61