Nous soutenons les créateurs et patrons de petites boîtes avec :

Les fiches pratiques
+ de 6000 pages en libre accès

Des milliers de fiches conseils, actualités, conseils d’experts disponibles en libre-accès.

Fiches pratiques

Le Répertoire National des Professionnels du Conseil

+ de 2000 conseillers d’entreprise prêts à vous accompagner dans toute la France.

Répertoire du Conseil

SOS Patron®
Prise en charge en 1h

Une demande urgente ? Une solution de proximité existe : nous la trouvons en moins d’1 heure.

SOS Patron®

Question / réponse
Réponse de PRO en 1h

Des experts répondent à vos questions dans un délai de 1h maximum.

Question réponse
Fermer
Le 1er service d'aide aux dirigeants 250 000 demandes depuis 2007 - Gratuit et sans engagement

Règles clés pour piloter son entreprise

Publié le vendredi 21 décembre 2012

Pour bien mener le développement d’une entreprise, on ne peut se permettre de naviguer à vue. Il faut donc établir des stratégies de pilotage et favoriser la planification au lieu de l’improvisation. L’avancement de tout projet exige en effet un suivi rapproché et une veille permanente. Gardez donc un œil vigilant sur vos écrans de contrôle et soyez à l’affût du moindre signal d’alerte. Mais comment piloter au mieux son entreprise et quels outils de pilotage choisir ?

Optimiser le pilotage de son entreprise  

Entrepreneurs, pour ne pas faire couler votre entreprise, établissez un plan de route. Une fois vos objectifs fixés et votre plan d’action mis en place, élaborez les démarches à respecter pour atteindre les résultats escomptés. Commencera alors un pilotage stratégique qu’il vous faudra maîtriser pour conduire votre société à son point de mire. Pour y arriver, il vous faudra impérativement contrôler le cheminement des données en interne.

Une communication fluide est le premier requis pour la bonne circulation des informations. Il ne s’agit pas que chacun soit dans son coin pour ne faire que ce qu’il estime de son ressort. Tous les « métiers » et les services d’une entreprise doivent œuvrer dans une direction commune. Il est donc capital de bannir la notion de « territoire » en faveur d’une approche moins individuelle et plus contributive pour joindre les efforts de tous les collaborateurs impliqués dans un projet. Chaque département doit ainsi détenir les informations requises à son fonctionnement mais aussi celles en provenance des autres équipes pour s’assurer qu’on évite chevauchement et redondance.

Pour optimiser le pilotage de son entreprise, il faut suivre en temps réel l’évolution de l’activité et la performance à tous les échelons de la structure. De la direction générale aux services administratifs, commerciaux et de production, tout le monde œuvre pour que le bateau arrive à bon port. Piloter, c’est donc coordonner les efforts de tous autour d’un objectif commun.

Pour suivre de près la fluctuation de votre activité, il est crucial d’avoir les bons indicateurs qui vous fournissent une vision claire et cohérente de la situation. Définir scrupuleusement ces derniers est donc capital pour des analyses précises et cohérentes. N’oubliez pas que suivre étroitement la progression des choses vous permet d’intervenir à temps et de ne pas être dépassé par les éventuels lacunes et dysfonctionnements. Chacun pourra ainsi adapter sa démarche à la ligne directrice fixée. Suivre, contrôler, partager et communiquer permet ainsi de coller en permanence à la stratégie globale de l’entreprise. Sachez qu'il existe des outils de pilotage permettant aux petites et moyennes entreprises de gérer leur activité efficacement et simplement. Les tâches quotidiennes (facturation, paie, saisie comptable...) seront réalisables en quelques clics. Le pilotage de l'entreprise peut donc être réalisé en temps réel et l'activité et les performances seront évaluées en continu.

Quels outils pour piloter son entreprise ? 

Un bon pilote est autant bon gestionnaire que bon manager. Une fois le plan de vol en tête, il doit maintenir le cap sur la destination visée. Le dirigeant doit ainsi jongler entre le jargon technique et la gestion de l’ensemble des informations à traiter à tous les niveaux de l’entreprise. Un bon système de pilotage se propose donc d’allier la stratégie (direction) à l’opérationnel (chef de projet, équipe de travail) sans oublier le contrôle (comptabilité et contrôle de gestion). La stratégie s’échelonne donc ainsi sur le temps :

  • A temps réel : cette vision est donnée par le suivi rigoureux du tableau de bord
  • A court terme : il s’agit là de se préoccuper des divers volets relatifs aux budgets (trésorerie, exploitation…)
  • A moyen terme : l’attention est à focaliser sur le plan opérationnel (investissements, financement…)
  • A long terme : grâce aux documents prévisionnels triennaux ou quinquennaux (le compte de résultat prévisionnel, le bilan prévisionnel…)

A partir de là, le plan stratégique de l’entreprise apparaît sous la forme d’un document sommaire et complet stipulant les objectifs à long terme de l’entreprise. Le plan opérationnel quant à lui, énumère les moyens à déployer pour atteindre les objectifs du plan stratégique. Les 3 axes importants seront donc :

  • Les budgets : ces outils de prévision sur le court terme permettent de mettre l’activité sur les rails et de suivre le chemin tracé sans dérailler.
  • Les tableaux de bord : reposent sur les indicateurs pertinents vous autorisant à suivre de près l’activité de l’entreprise au jour le jour. Ces indicateurs sont ainsi efficaces pour mettre rapidement le doigt sur où et quand rectifier le tir.
  • Le contrôle de gestion : aligne les prévisions et perspectives avec les résultats et les acquis. En tenant compte du parcours tracé, ce condensé d’informations permet ainsi d’améliorer la prise de décision.

Voilà donc en gros les grandes lignes d’un plan de vol réussi. Il relève bien évidemment de la compétence du pilote de faire face aux éventuelles turbulences en revoyant la trajectoire initiale ou en s’improvisant de courtes escales d’approvisionnement. Alors, attachez vos ceintures et bon vol. Mais dites-moi, pour votre entreprise, quel genre de pilote êtes-vous au juste ?

Publicité

Soyez le premier à commenter cette article