Aide à la création d’entreprise pour les femmes : Le FGIF

Aide à la création d’entreprise pour les femmes : Le FGIF

Création d'entreprise • Publié le mercredi 27 février 2013, mis à jour le mardi 8 mars 2016

Pour que la journée de la femme ne soit pas une journée comme les autres, Petite-entreprise.net s’engage pour aider, par des explications et conseils, à sa manière, à lutter contre les inégalités homme-femme. Voilà pourquoi nous profitons de cette journée pour mettre à jour notre fiche sur le Fonds de Garantie à l’Initiative des Femmes, le FGIF, dispositif créé par l’Etat en 1989, pour favoriser l’entrepreneuriat au féminin. Gros plan.

Le FGIF : qu’est-ce que c’est ?

1863 femmes entrepreneures soutenues, 29 millions d’euros garantis : voilà le bilan du FGIF en 2014. Car l’une des grandes difficultés rencontrée par les dirigeantes concerne le financement de leur entreprise et plus particulièrement l’accès au crédit bancaire. Pourquoi : parce que dans un monde dominé par une idéologie patriarcale, ces dirigeantes souffrent d’un déficit de crédibilité auprès des établissements financiers.

Voilà pourquoi le FGIF a été créé : favoriser l’accès au financement bancaire des femmes qui veulent créer, reprendre ou développer une entreprise (de moins de 5 ans). Pour ce faire, le FGIF garantit les prêts bancaires demandés par des entrepreneures à hauteur de 70% maximum, les 30% de risques restant étant supportés par la banque.
Les caractéristiques des prêts garantis par le Fonds de Garantie à l’Initiative des Femmes sont les suivantes :

  • Un prêt bancaire (hors crédit-bail) de 2 à 7 ans ;
  • Un montant de minimum 5 000€ ;
  • Le montant maximum a été porté par l’Etat, en 2015, de 27 000€ à 45 000€ !

Comme on l’a vu, la garantie couvre 70% du prêt demandé contre des frais de 2,5% du montant garanti.

Comment obtenir le soutien du FGIF ?

Pour bénéficier des garanties du FGIF lors de la création d'une entreprise, il faut réunir les conditions suivantes :

  • L’entreprise doit être créée, reprise ou développée depuis moins de 5 ans ;
  • La responsabilité de l’entreprise doit être assumée « en titre et en fait » par une femme ;
  • Le ou les prêts doivent être destinés à financer le BFR ou des investissements ;
  • Le ou les prêts doivent être intégrés dans un plan de financement (de création, de reprise ou de développement) ;
  • Le ou les prêts ne peuvent pas constituer les seuls prêts nécessaires au financement (ce qui signifie qu’un prêt garanti par le FGIF doit être complété par un autre prêt non-garanti par le FGIF, exactement comme avec les prêts garantis par BPI France) ;
  • Le ou les prêts ne doivent pas être destinés à compenser des difficultés économiques ou des rachats de prêts.

Si vous remplissez ces conditions, il vous suffit de constituer un dossier de demande de garantie auprès de France Active ou Initiative France.

  • Le dossier de demande de garantie FGIF :

http://www.franceactive.org/upload/uploads/File/FGIF/103338_dossier_demande_garantie.pdf ;

  • La liste des délégataires FGIF agréés près de chez vous :

http://www.franceactive.org/upload/uploads/File/FGIF/190355_liste_subdelegataires.pdf

  • La page concernant le FGIF sur le site du ministère de la famille, de l’enfance et du droit des femmes (simple dénomination anodine qui prouve que l’image de la femme, ça se travaille aussi dans les mentalités de nos gouvernants…) :

http://www.familles-enfance-droitsdesfemmes.gouv.fr/fgif/

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61