Gestion de trésorerie : pièges et astuces

Création d'entreprise • Publié le lundi 25 mars 2013
Gestion de trésorerie : pièges et astuces

Il est communément admis que la trésorerie est une composante incontournable de la gestion d’entreprise. Pour la maintenir en équilibre, il vous faudra maîtriser certains facteurs parmi lesquels le Besoin en Fond de Roulement ou BFR. Comment donc le contrôler et quels sont les pièges à éviter en gestion de trésorerie ?

BFR et erreurs à ne pas commettre  

L’exploitation d’une entreprise génère fréquemment des décalages de trésorerie entre les entrées (encaissements) et les sorties (décaissements) d’argent. Le BFR n’est autre que la différence entre les actifs et le passif de l’exploitation. On peut donc le traduire ainsi : BFR = Stocks + Créances Clients - Dettes fournisseurs.

Lors du démarrage et en cours d’activité, les entrepreneurs rencontrent souvent certaines difficultés pour le contrôle du BFR comme c’est le cas avec :

  • Certaines activités exigent la constitution de stocks initiaux importants à financer. Le cycle de fabrication et de commercialisation sont très longs et le dirigeant devra payer ses employés de longs mois avant de pouvoir prendre ses premières commandes.

  • Certains clients privilégiés représentant une grosse part du chiffre d’affaires deviennent défaillants.

  • Certaines activités saisonnières font en sorte que les affaires ne sont fructueuses que périodiquement.  La méconnaissance de cela ou la mauvaise anticipation des cycles d’exploitation peut engendrer de grandes lacunes financières. 

Dans ces cas de figure et dans bien d’autres encore, une étude rigoureuse préalable permettra d’anticiper certains manques et de prévoir le budget adéquat pour prendre ses précautions.

Astuces clés pour gérer votre trésorerie 

Voici une compilation d’astuces pour vous éviter les plus communs des problèmes de trésorerie :  

  • Dans le service ou les activités à cycle long, n’hésitez pas à exiger de vos clients des acomptes de l’ordre de 30 à 40% du montant de leur commande. Vous pouvez même leur demander de financer les prototypes ou les maquettes.

  • Vos commerciaux doivent être des durs à cuire dans l’art de la négociation avec les clients. Ils ne doivent rien lâcher aussi bien sur les prix que sur les délais de règlement.

  • Optez plutôt pour les systèmes de rémunération (primes ou bonus) basés sur le chiffre d’affaires encaissé

  • Vos commerciaux doivent prioritairement mettre les produits à forte marge en avant

  • Ne dispatchez jamais vos ressources ou vos talents à essayer de diversifier votre activité. Focalisez sur ce que vous maîtrisez le mieux, votre corps de métier. Se disperser pourrait vous coûter cher en temps, en argent et en rendement.

  • Abonnez-vous aux  banques de données spécialisées dans les mauvais payeurs. Vous pourrez ainsi les éviter ou limiter vos affaires avec eux.

  • Si vous ciblez des opérations de croissance externe, n’improvisez pas et faites vous accompagner et conseiller par des professionnels.

  • Pensez à ne jamais payer vos immobilisations et vos acquisitions avec la trésorerie d’exploitation qui, comme son nom l’indique, n’est pas faite pour ça.

  • Ne cédez pas aux joies furtives des grosses sommes encaissées (levée de fonds, encaissement de grosses commandes, affacturage…). Il vous faut toujours prévoir tous les scénarios éventuels et ne pas relâcher votre vigilance et votre attention sur les fondamentaux de la gestion.

  • Ne tirez pas trop sur la ficelle avec vos fournisseurs, ils ne sont pas votre banquier et pourraient vous abandonner au moment le moins propice.

  • Entourez-vous de professionnels chevronnés (comptable, trésorier, directeur financier…) pour un suivi des plus rigoureux de votre trésorerie. Cela ne s’avèrera jamais un investissement inutile.

En somme, la gestion de la trésorerie requiert une attention rigoureuse et continue pour prévenir les problèmes et aviser avec les ajustements requis. Et vous, comment organisez-vous la gestion de votre trésorerie ?

Certains de nos Correspondants locaux sont spécialistes de la rentabilité dans les TPE pour prévenir les problèmes de trésorerie, n'hésitez pas à faire appel à eux.

Vous avez un besoin en trésorerie ? Fabrice vous répond ! 


Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61