Nous soutenons les créateurs et patrons de petites boîtes avec :

Les fiches pratiques
+ de 6000 pages en libre accès

Des milliers de fiches conseils, actualités, conseils d’experts disponibles en libre-accès.

Fiches pratiques

Le Répertoire National des Professionnels du Conseil

+ de 2000 conseillers d’entreprise prêts à vous accompagner dans toute la France.

Répertoire du Conseil

SOS Patron®
Prise en charge en 1h

Une demande urgente ? Une solution de proximité existe : nous la trouvons en moins d’1 heure.

SOS Patron®

Question / réponse
Réponse de PRO en 24h

Des experts répondent à vos questions dans un délai de 24h maximum.

Question réponse
Fermer
Le 1er service d'aide aux dirigeants 250 000 demandes depuis 2007 - Gratuit et sans engagement

Freelance : la nouvelle forme du travail

Publié le mercredi 26 mars 2014

Depuis un peu plus de 10 ans maintenant les embauches en CDI baissent, les chefs d’entreprise rechignent à augmenter leur masse salariale, les salariés, face à une précarisation de leur situation, s’émancipent, bref, le monde du travail évolue considérablement. Une des résultantes de ce changement : les travailleurs freelance qui sont de plus en plus nombreux. Qu’est-ce qu’un freelance ? Quels sont les avantages à être freelance ? Quels sont les avantages à recruter des freelances ? Éléments de réponse.

Qu’est-ce qu’un freelance ?

Le terme freelance est un anglicisme très pratique qui ne fait que désigner une réalité universelle : le travailleur indépendant. Un freelance est donc une personne qui travaille à son propre compte pour différents clients. Certains freelances sont auto-entrepreneurs, d’autres sont en entreprise individuelle sous le régime « normal », d’autres créent même une société. Mais tous offrent la même chose : la possibilité, pour une entreprise, d’externaliser certaines tâches en les confiant à un unique professionnel extérieur.

La particularité des freelances tient surtout à l’hétérogénéité de leurs situations. En effet, si certains professionnels passent des années à être freelance, certains, au contraire, sont plus « nomades », hybrides. Ce sont ces freelances, le plus souvent jeunes (mais pas seulement) qui « jonglent » entre des périodes de freelance, des périodes de CDD, voire d’intérim, ou de CDI. Ils représentent un grand nombre de ces travailleurs indépendants.

Travailler en freelance, quels avantages ?

Et si nombreux sont ces jeunes essentiellement à choisir de travailler en freelance, c’est bien parce que ce statut comporte un certain nombre d’avantages. Car en étant freelance, on s’émancipe : plus hiérarchie, plus de cadre imposé, plus de limite à sa propre créativité, pas de frein à ses ambitions ou à ses idées : la liberté totale. C’est souvent d’ailleurs ce qui motive de nombreux freelances qui ont eu une expérience décevante en entreprise : le fait de pouvoir assumer seul et en toute liberté les conséquences de ses décisions.

En outre, le cadre même du travail est plus souple : tant que vous êtes disponible pour vos clients, peu importe que vous vous leviez à 11 heures du matin et que vous travailliez jusqu’à 3 heures du matin, ou le week-end plutôt que la semaine, etc. ce qui compte avant tout, c’est de satisfaire le client en répondant au cahier des charges dans les délais imposés.

Mais attention : être freelance n’est pas une partie de plaisir. Car il faut, en plus de son travail, gérer toute la partie administrative de n’importe quelle entreprise : comptabilité, communication, relation commerciale, prospection, relance client, gestion des impayés, de trésorerie, etc. Et quand un freelance perd ses clients, aucun code du travail ne peut le protéger et il n’aura droit à aucune allocation chômage… comme n’importe quel chef d’entreprise.

Recruter un freelance, quels avantages ?

Même si les freelances ont un taux horaire évidemment plus élevé que celui d’un salarié (comptez entre 35€ et 150€ de l'heure selon le domaine, le niveau d’expertise et le volume de travail attendu), recruter un freelance plutôt que d’embaucher un salarié peut s’avérer extrêmement intéressant.

  • Vous pouvez en effet, à « moindre coût » bénéficier de l’expertise d’un professionnel aguerri, ayant des années d’expérience. Cette notion d’expertise est fondamentale : un professionnel qui a des années d’expérience réalisera certaines tâches à forte valeur ajoutée mieux et plus vite qu’un débutant. De ce fait, il est parfois moins coûteux de recruter au prix fort un freelance chevronné que d’embaucher au SMIC un salarié débutant.
  • Vous ne payez que pour la prestation prévue dans le contrat. Il vous suffit ensuite de déclarer cette prestation dans vos achats. Toute la partie administrative de gestion de la paie, de cotisations, etc. est gérée par le freelance.
  • Vous pouvez compenser des besoins ponctuels sans embaucher en CDI ou en CDD, très simplement.

Le plus difficile, finalement, c’est de bien recruter un freelance. Mais ça, c’est le problème de tout recrutement…

Publicité

Soyez le premier à commenter cette article