Accueillir des travailleurs en situation de handicap

Gestion d'entreprise • Publié le jeudi 17 juillet 2014, mis à jour le mercredi 13 avril 2016
Accueillir des travailleurs en situation de handicap

Véritable richesse pour l’entreprise mais aussi obligation légale, l’accueil des travailleurs handicapés implique un certain nombre de démarches et d’adaptations qui peuvent effrayer certains. Tout savoir sur l’accessibilité des entreprises, les obligations liées à l’accueil de salariés handicapés ainsi que les aides accordées pour faciliter cette insertion.

En guise de préambule : l’accessibilité

Au-delà même de l’accueil de travailleurs handicapés, toutes les entreprises françaises ont l’obligation légale d’être accessibles : c’est-à-dire que leurs locaux doivent être prévus pour accueillir des personnes handicapées.

Cette loi a deux objectifs, intimement liés :

  • Faciliter l’accueil des clients/visiteurs/partenaires en situation de handicap ;
  • Créer un espace déjà prêt à accueillir un collaborateur handicapé.

L’idée sous-jacente est claire : non-discrimination des handicapés. Rampes en complément ou à la place d’escalier ; largeurs de portes, ascenseurs, toilettes, etc. adaptées également ; avertisseurs sonores et visuels pour les systèmes de sécurité ; etc. : autant d’aménagements que vous devrez effectuer si ce n’est pas déjà le cas, pour vous mettre en conformité avec la loi.

A savoir : il existe une association, financée notamment par les amendes payées par les entreprises de plus de 20 salariés qui ne respectent pas les 6% minimum de travailleurs handicapés dans leurs rangs, qui accompagne les entreprises dans leurs chantiers d’accessibilité. C’est l’Agefiph.

Les obligations liées aux travailleurs handicapés

Tout d’abord, la loi de 2005 sur l’insertion des handicapés est claire : c’est dès l’embauche que la non-discrimination doit être effective. Ensuite, c’est au niveau du maintien dans l’emploi que se situent les obligations des entreprises quant aux salariés handicapés. Concrètement, cela signifie que, lors d’un recrutement, à compétences et parcours équivalents, recruter une personne valide plutôt qu’une personne handicapée peut être considéré comme de la discrimination, sauf s’il existe des motifs valables pour préférer la personne valide.

De même si, au cours de sa vie, un salarié, pour des raisons professionnelles ou non, perd en autonomie (physique, mentale ou intellectuelle) et se retrouve en situation de handicap plus ou moins lourd, l’entreprise a l’obligation :

  • Soit d’aménager le poste de travail pour permettre au collaborateur en situation de handicap de continuer d’exercer son travail ;
  • Soit de le reclasser au sein de l’entreprise, à un autre poste, plus adapté à son handicap, quitte à faire suivre une formation au salarié concerné.

Pour autant, la loi ne vise pas à alourdir les entreprises, bien au contraire. A tel point même qu’elle précise que ces obligations ne tiennent que dans le cas où les changements induits ne pénalisent pas l’entreprise. C’est justement pour compenser les coûts éventuels que l’Agefiph accompagne les entreprises, à la fois avec des moyens humains et financiers, à l’intégration des handicapés.

Les aides à l’accueil et l’adaptation aux handicapés

Si vous allez dépasser le seuil de 20 salariés, si l’un de vos salariés présente des signes de handicap ou si vous envisagez d’embaucher un collaborateur handicapé, tournez-vous immédiatement vers l’Agefiph. Ils sauront vous expliquer les différentes démarches à effectuer pour vous mettre en conformité avec la loi. En outre, grâce notamment à leurs partenaires (Cap Emploi et Sameth), ils pourront étudier précisément la situation de votre entreprise pour vous conseiller sur les aménagements à réaliser… qu’ils pourront financer en tout ou partie.

Ne pensez pas que le handicap est un handicap pour votre entreprise : c’est tout le contraire. Alors sautez le pas et faites-vous aider pour devenir une entreprise handi-accueillante !

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61