Management des connaissances et innovation : le cerveau de vos employés est aussi le vôtre !

Gestion d'entreprise • Publié le jeudi 28 août 2014
Management des connaissances et innovation : le cerveau de vos employés est aussi le vôtre !
Ils ont longtemps cherché à vous le dissimuler, les petits sacripants, mais vos employés ont, tout comme vous, un cerveau en état de marche, farci de connaissances fascinantes qui, correctement exploitées, pourraient vous apporter un véritable booster d’innovation. Ou comment le knowledge management vous offre une nouvelle excuse pour exploiter votre équipe par tous les moyens.

Management des connaissances : avis aux patrons ignorants

Vous n’aviez pas réalisé que Maryse, qui travaille pourtant depuis dix ans à quelques mètres de votre bureau de super-boss, était une accro aux objets connectés de nouvelle génération et participait à une tonne de forums traditionnellement réservés aux geeks ? La passion de Christophe pour les meubles design et l’architecture vous avait échappé ? Dommage. Car en évaluant à sa juste valeur cette terre vierge que représentent la vie privée et les loisirs de vos employés, vous êtes (jusqu’ici !) passés à côté d’une excellente façon d’entraîner votre PME sur la voie de l’innovation. Heureusement, grâce au management des connaissances, vous allez enfin comprendre à quoi sert la rubrique « loisirs et compétences particulières » apparaissant sur le CV des candidats. Félicitations !

Le management des connaissances regroupe en réalité une façon de mettre en valeur, utiliser, entretenir, voire développer les connaissances de votre équipe. Pas seulement les compétences et les savoirs acquis sur le lieu de travail, au fil des ans, mais aussi tout cet espace de stockage cérébral que vos acolytes utilisent pour lire, voyager, découvrir, réfléchir, goûter, bref, vivre. Oui, il y a une vie hors de votre PME. Vous devriez essayer.

Mais opérer un management des connaissances, c’est aussi (et surtout, il est vrai) reconnaître la capacité de vos employés à développer des connaissances et de nouvelles compétences sur leur lieu de travail, aussi inattendues soient-elles. Votre employé n’est pas une créature immuable, qui sortira de votre entreprise avec le même niveau de savoir-faire et de savoir-être que quand il y est entré. Votre PME est susceptible d’enrichir la vie professionnelle, intellectuelle, sociale, et même affective de votre équipe. A vous de jouer pour que ces changements bénéficient aussi à votre entreprise.

Management des connaissances et innovation : les PME en première ligne

S’il est bien un terreau fertile pour le développement de compétences et leur juste utilisation, c’est bien celui des TPE et PME, c’est-à-dire des entreprises dans lesquelles l’employé doit souvent faire preuve de polyvalence, d’autonomie, de sens de l’initiative, mais travaille cependant fréquemment à proximité de son patron, dans une posture qui favorise les échanges. On peut également supposer que, l’employé de PME étant beaucoup plus impliqué dans le développement de la structure qui l’emploie, sa capacité à développer des compétences inédites sera accrue par rapport au salarié d’une grosse société.

Pour une PME qui cherche à innover plus vite et mieux que ses concurrents, voilà une donnée indispensable. Solliciter le cerveau de vos salariés (si possible sans manipulation chirurgicale hasardeuse) vous offre donc une chance unique de vous démarquer. Encore faut-il s’en donner les moyens !

Knowledge management : les clés de la réussite

C’est à vous, patron de votre PME, d’instaurer les conditions d’un management des connaissances efficace, et ainsi réaliser des économies ou des bénéfices grâce à une organisation mieux structurée, ou encore proposer des produits ou des services apportant un véritable plus et une innovation notable pour vos clients. Rappelez-vous que même un changement d’apparence infime ou anodin peut faire de votre entreprise une structure gagnante, attentive à sa constante amélioration.

Comment faire ?

  • Tout d’abord, ayez une vision objective des compétences de vos managers et de vos collaborateurs. Faites en la liste, analysez-là, cherchez à savoir comment développer ces connaissances diverses (stages, formations, weekends « corporate », etc.).
  • Analysez également vos connaissances et compétences, et veillez à les transmettre aussi souvent que possible, par le biais de réunions, de rencontres, d’entretiens, ou tout simplement en étant présent à chaque étape de la vie de votre TPE/PME.
  • Donnez à votre équipe l’envie de se dépasser : à vos salariés aussi, vous devez vendre votre entreprise, et leur donner à chaque instant le désir de s’impliquer. Respectez leur audace et écoutez leur avis. Donnez-leur la parole et l’initiative, accordez-leur votre confiance. Parlez avec eux. Ne soyez plus, en somme, comme la statue du Commandeur, menaçante et glaciale. Soyez sympa !
  • Jetez-vous à l’eau : si on vous propose un nouveau système de distribution du courrier, un modèle de gestion des commandes différent, ou bien une modernisation de l’un de vos packagings, prenez un peu de temps pour y réfléchir et en mesurer les avantages et les inconvénients, mais ne répliquez pas systématiquement par une fin de non-recevoir. Les mots « oui », « pourquoi pas » et « allons-y » vont devoir entrer dans votre vocabulaire.

 

Enfin, accordez-vous régulièrement l’occasion de faire le bilan, avec vos employés, des innovations mises en place, mais aussi de la situation de chacun. Car un collaborateur frustré, insuffisamment stimulé, en pleine stagnation, ne vous apportera bientôt plus rien de bon. 

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61