Le 1er service d'aide aux dirigeants 250 000 demandes depuis 2007 - Gratuit et sans engagement

Conseils pour votre merchandising de noël

Publié le lundi 10 novembre 2014

Vous le savez, la vitrine est votre fenêtre sur la rue et sur vos prospects : Etendard de votre marque et de son image, méthode d’accroche, catalogue ciblé, etc. Une vitrine est ainsi une véritable petite scène de théâtre où se joue toute une histoire : celle que vous vendez à vos prospects. Alors, en particulier à Noël où les consommateurs aiment qu’on leur raconte des histoires, il faudra particulièrement bien soigner votre merchandising visuel. Quelques conseils de petite-entreprise.net.

Pourquoi travailler son merchandising de noël ?

Le principe du merchandising visuel est d'offrir une expérience d'achat personnelle et séduisante aux consommateurs, tout en se démarquant de la concurrence

Le but avoué : optimiser le processus d'achat en le décomplexant, en le rendant logique et en favorisant les achats compulsifs et les ventes additionnelles (ces derniers points sont encore plus vrais à noël où les consommateurs se laissent, malgré un budget souvent serré, plus facilement tentés par des produits complémentaires : il suffit de voir que les enseignes de vêtements vendent souvent les ensembles tels qu'ils sont présentés en vitrine sur les mannequins !).

Mais cette optimisation de l'expérience d'achat ne doit jamais se faire au détriment de l'image de marque qui est et doit rester au cœur de toute opération de merchandising visuel. D'où l'importance de mettre en scène les produits en choisissant avec soin l'histoire à raconter, les couleurs, la scénographie.

Vitrine de noël : le difficile choix de la couleur

Pour votre merchandising de noël, la couleur, comme dans toute opération de communication visuelle, aura une importance capitale. Car elle devra attirer les consommateurs, vous distinguer de la concurrence, coller à votre image de marque mais évoquer également la vision de noël que vous offrez à vos consommateurs.

Aussi, vous devez garder en tête un principe de base : on ne met jamais dans une vitrine (comme ailleurs) plus de 3 couleurs. Au-delà, on est dans le militantisme arc-en-ciel. Cela peut être un créneau, mais pas forcément pour tout le monde. Bref, choisissez donc au maximum 3 couleurs et, si vous voulez vous démarquer un peu et jouer sur une poésie raffinée, pensez aux monochromes ou camaïeux. Ils peuvent créer de belles ambiances élégantes et conviviales.

Enfin, souvenez-vous que le bleu est la couleur préférée de la moitié de la population européenne. Donc, dans le doute, misez sur le bleu par exemple, au moins vous vous démarquerez des concurrents qui se jetteront massivement sur les mélanges de rouge, vert et or/argent pour être bien dans l'esprit sapin de noël…

Racontez une histoire

Alors bien sûr, vous vous direz que, à noël, l'histoire est toute trouvée et qu'il est difficile de sortir du cadre établi. Pas forcément. Car noël peut revêtir différentes connotations en fonction des gens et des marques : familiale, chic, festive, mystique, simple ou orgiaque, etc. Bref, il y a une vaste gamme de teintes que peut prendre un merchandising de noël réussi. C'est donc exactement cela que vous raconterez : une soirée festive et chic entre amis de standing, faisant la part belle au champagne, au luxe et à l'élégance raffinée et élitiste ; ou au contraire une fête familiale et chaleureuse faisant la part belle aux plaisirs simples de la vie et de l'échange ; etc. Vous pouvez décliner à l'infini : vous le voyez, même autour de noël, il y a des milliers d'histoires à raconter.

Quoi qu'il en soit choisissez un thème et travaillez autour. Mais surtout, si possible, évitez les lieux communs (neige, père noël, etc.). L'idée étant principalement de réutiliser des éléments signifiants de cette fête mais en les revisitant : sapins, étoiles, boules et guirlandes peuvent (et doivent) être réinterprétés à votre façon, pour marquer votre différence. Ou alors, vous pouvez au contraire choisir de travailler sur les clichés, mais dans ce cas il faudra rendre évident le recul critique que vous prenez par rapport à ces clichés (en introduisant des éléments « qui clochent » par exemple).

D'ailleurs : n'hésitez pas à revisiter des classiques des contes de noël que vous pourrez mettre en scène avec vos produits, des mannequins, divers accessoires. Vous toucherez ici l'inconscient et l'imaginaire collectifs avec de grandes chances de faire mouche.

Les fondamentaux à connaître pour une vitrine de noël réussie

  • Evitez de surcharger vos vitrines
  • Placez vos produits à hauteur d'yeux : 1 mètre 60 est le minimum syndical. Evitez de dépasser 2 mètres : il serait bien que vos prospects n'aient pas besoin d'une échelle pour voir toute votre vitrine.
  • Pensez à travailler vos éclairages ! Direct, indirect, diffus, chaud, froid, coloré, etc. la lumière fait partie intégrante de votre scénographie, ne la négligez pas. Et n'hésitez pas à faire des essais et/ou des croquis avant de vous lancer.

N'oubliez pas que le merchandising est un métier. Si vraiment vous sentez que vous n'allez pas réussir à faire une belle vitrine de noël, pensez à solliciter un professionnel.

@Crédit Photo : Par Hugo Compain et Margaux Krehl

Publicité

Soyez le premier à commenter cette article
VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61