Le 1er service d'aide aux dirigeants 250 000 demandes depuis 2007 - Gratuit et sans engagement

Marketing : assurer une bonne veille de son marché

Publié le mardi 3 février 2015

Récolter des données sur ses concurrents, ses cibles, son secteur d’activité, la législation : c’est la veille de marché, appelée également veille concurrentielle. Indispensable à une bonne visibilité de son activité et nécessaire pour anticiper et être réactif, la veille de marché est délicate et chronophage. Nos conseils pour assurer une bonne veille concurrentielle.

Les alertes Google

C’est facile, c’est gratuit et ça marche bien : les alertes Google vont devenir vos meilleures amies pour votre veille concurrentielle. L’idée : vous créez un compte Gmail puis vous créez des alertes par mots ou expressions clés (pour les alertes, c’est la petite cloche proposée dans votre compte Gmail). Vous choisissez vos filtres (de pertinence, de rythme, etc.) puis vous n’avez plus qu’à attendre de recevoir un mail de Google qui vous listera toutes les URL qui correspondent à vos alertes. C’est très pratique et efficace.


L’inscription à des newsletters

Bien sûr, pour vous tenir au courant de l’activité de vos concurrents, vous allez pouvoir vous abonner à leurs newsletters et à leurs flux RSS. De cette manière, vous allez recevoir toutes leurs actualités et leurs nouveautés. Ici encore, c’est pratique et gratuit et vous permet d’avoir une vision globale et en temps réel de ce que font vos concurrents. C’est un excellent outil de veille de marché.


Veille sur les réseaux sociaux

La veille sur les forums et les réseaux sociaux vous permet d’en savoir plus sur vos cibles, sur les tendances, sur les avis des consommateurs et sur les activités de vos concurrents. Attention : la veille sur les réseaux sociaux est la partie la plus chronophage car il est difficile de faire le tri et que, par principe, vous allez passer d’une page à une autre à une autre et ainsi de suite. Il faut encadrer cette partie pour en réduire le temps.

Pour la veille sur les réseaux sociaux, l’idéal est d’utiliser un logiciel dédié (tels que Alerti, Augure, etc.) qui vous permettra d’obtenir l’efficacité des alertes Google.


Abonnement à la presse spécialisée

Pour la veille de marché concernant plus globalement votre secteur d’activité (données économiques, tendances, technologies, nouveaux produits, législation, etc.) il est impératif de vous abonner à de la presse spécialisée. Cela a un coût, mais une bonne veille concurrentielle ne peut s’envisager sans cela.

Répartir les tâches

La question du temps est primordiale : si vous passez 3 jours par mois à effectuer votre veille, elle ne sert plus à rien. En effet, la veille de marché a pour objectif de vous rendre plus compétitif parce que mieux au fait de ce qui se passe sur votre marché. Si vous passez plus de temps sur la veille qu’au travail, votre rentabilité va en prendre un coup.

En revanche, vous pouvez répartir les tâches pour attribuer une portion de la veille à des collaborateurs : untel sur les réseaux sociaux 2h par mois, untel sur les actualités des concurrents, etc. Il vous suffira ensuite de réaliser un point mensuel où chacun présentera le bilan de sa veille concurrentielle. Le bilan de cette veille peut même être intégré à une réunion mensuelle de révision de la stratégie commerciale et marketing : en fonction des résultats de la veille, vous pouvez décider de mesures à adopter pour rester compétitif ou coiffer vos concurrents au poteau.

Publicité

Soyez le premier à commenter cette article
VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61