Nous soutenons les créateurs et patrons de petites boîtes avec :

Les fiches pratiques
+ de 6000 pages en libre accès

Des milliers de fiches conseils, actualités, conseils d’experts disponibles en libre-accès.

Fiches pratiques

Le Répertoire National des Professionnels du Conseil

+ de 2000 conseillers d’entreprise prêts à vous accompagner dans toute la France.

Répertoire du Conseil

SOS Patron®
Prise en charge en 1h

Une demande urgente ? Une solution de proximité existe : nous la trouvons en moins d’1 heure.

SOS Patron®

Question / réponse
Réponse de PRO en 24h

Des experts répondent à vos questions dans un délai de 24h maximum.

Question réponse
Fermer
Le 1er service d'aide aux dirigeants 250 000 demandes depuis 2007 - Gratuit et sans engagement

Présentation du prévisionnel au banquier

Voilà une situation qui, contrairement aux apparences, est loin d’être évidente.

Au moment de présenter un prévisionnel de trésorerie à votre banque (pour la création d’une entreprise ou pour un crédit professionnel), votre banquier sera parfaitement conscient que l’aventure comporte une part inévitable de risques. Néanmoins, il ne sera pas toujours disposé à prendre ces risques avec vous. Du moins, pas sans certaines garanties relatives tant à votre entreprise qu’à vous-même.

Guide détaillé d’une présentation de business plan réussie.

Se mettre en situation pour présenter son prévisionnel

- Vous devez absolument être vous-même sûr de votre projet. Confiant. Vous montrerez ainsi l’étendue de votre motivation et de vos aptitudes de management. Il est également impératif d’avoir une connaissance exhaustive de votre dossier.
- Sachez aussi déterminer à l’avance ce que vous attendez précisément de lui : un simple financement, des conseils, un soutien à long terme...
- Soyez prévoyant : préparez cet entretien chez vous. Cela vous permettra de vérifier (plus ou moins) la solidité de votre dossier et votre propre crédibilité.

Ce que votre banquier attend de vous

Ses principaux soucis graviteront autour de trois points essentiels :

- Vérifier la concordance de votre profil avec votre projet. Il vous revient alors de relater votre parcours, mettant l’accent sur les éléments rassurants et concrets (nombre d'années d'expérience…). Votre situation personnelle, tant privée que financière, sera également analysée.

- Juger du potentiel réel de votre projet. Répond-il à un besoin ? Qu’en est-il de la concurrence ? Est-il novateur ? Présente-t-il des avantages compétitifs ?

- S'assurer de votre compréhension et de vos compétences au niveau financier. A ce niveau, votre crédibilité dépend essentiellement de votre aptitude à savoir ce que représentent le compte de résultat de votre projet, le plan d'affaire et tout ce qui touche à la trésorerie de votre future entreprise. (formation vidéo pour comprendre le language financier)

Check-list des documents à ne pas oublier :

  • CV
  • Les copies des diplômes
  • Le justificatif de situation matrimoniale
  • L’étude de marché
  • Le bail (si vous êtes locataire)
  • Le projet de statuts
  • L’attestation de cessation (en cas de reprise d'une entreprise)
  • Les trois derniers bilans du cédant le cas échéant

 

Publicité