Ce qu'il ne faut PAS demander lorsqu'on fait passer un entretien d'embauche

Ce qu'il ne faut PAS demander lorsqu'on fait passer un entretien d'embauche

Gestion d'entreprise • Publié le jeudi 15 mars 2012, mis à jour le jeudi 31 janvier 2019

Et l’on prétend qu’un entretien d’embauche est bien plus stressant pour le candidat ! 
C’est sans compter toutes les interdictions et mises en garde légales qui tendent à tracer la ligne infranchissable entre le domaine professionnel et le domaine personnel. Passage en revue de toutes ces choses « à ne pas dire».

Les questions à éviter en entretien

Informations personnelles sur internet. Oui, mais… 

Si les informations personnelles sont disponibles sur internet, elles rentrent dès lors automatiquement dans le domaine du « libre droit », étant ainsi accessibles à tous

Un employeur a donc parfaitement le droit de consulter le profil d’un candidat sur des réseaux sociaux tels que Viadeo ou Facebook. Mais se renseigner ne procure pas pour autant le droit de poser une quelconque question d’ordre personnel lors de l’entretien. 

Seules les informations en lien direct avec le poste proposé peuvent être prises en compte.

L’information que vous obtiendrez dans ces réseaux vous servira donc simplement à vous faire une meilleure idée du candidat.

Qu’en est-il des références ?

Vous pouvez demander des informations sur le candidat auprès de ses anciens employeurs. Oui mais à deux conditions :
- Vous devez obligatoirement lui en demander l’autorisation écrite
- Seules des données objectives et factuelles pourront être utilisées

Questions relatives à la capacité à pourvoir un poste.

S’agit-il de questions concernant l’état civil, les projets d’engagement personnel (mariage, grossesse…), sur la religion, la syndication… ? Dans ce cas, la réponse est non.

Ce sont toutes des questions considérées comme relatives à la vie privée, et sont donc interdites (article L 122-45 sur la discrimination au travail).
Mais vous pouvez exposer les conditions et exigences du poste au candidat et le laisser libre juge de sa capacité à s’y plier.

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61