Le bilan général de la franchise en France

Le bilan général de la franchise en France
Comme chaque année depuis maintenant 10 ans, la Fédération Française de la Franchise (FFF), en partenariat avec les Banques Populaires, a publié les résultats de son enquête nationale sur la Franchise. Petite-entreprise vous en dresse le bilan dans les grandes lignes.

Des réseaux et des franchisés optimistes

S’il fallait ne retenir qu’une donnée de cette vaste enquête annuelle, ce serait celle-ci : franchiseurs et franchisés sont globalement optimistes face à l’avenir. Et en temps de crise, quand bon nombre d’entrepreneurs grincent des dents, cet optimisme a du bon. Et révèle l’une des forces de la franchise. Car ce ne sont pas moins de 71% des franchisés qui sont optimistes et 93% des franchiseurs ! Les raisons de cet optimisme presque insolent : des résultats excellents malgré la crise, des réseaux globalement forts et riches de franchisés motivés, des concepts performants et évolutifs. D’ailleurs, 77% des franchisés ont l’intention de poursuivre leur activité au sein de leur réseau.

Ce qui est également intéressant, c’est que cet optimisme semble résolument fondé. En effet, même ceux qui sont extérieurs à la franchise accordent à ce mode de création d’entreprise une confiance non démentie depuis des années. Ainsi, sur les 28% des Français qui aimeraient bien créer leur entreprise, 43% choisiraient la franchise pour le faire, soit 12% de la population française ! Et ce, tout simplement parce que, selon 40% d’entre eux, créer son entreprise en franchise permet avant tout de bénéficier d’un accompagnement et de moyens supplémentaires. Et pour 25% d’entre eux, c’est aussi un moyen de limiter les risques financiers inhérents à la création d’entreprise.

Malgré donc un chiffre d’affaires global en légère baisse, le CA de l’ensemble des réseaux n’a été en 2013 que de 47,4 milliards d’euros contre 50,68 milliards d’euros en 2012, la franchise a décidément le vent en poupe et continue de séduire les entrepreneurs.

Les résultats des réseaux

Les secteurs historiques, équipement de la personne, hôtellerie, alimentaire et coiffure, conservent un poids extrêmement important puisqu’ils représentent 60% du chiffre d’affaires cumulé global de la franchise, en 2013. Mais de nombreux autres secteurs, de moindre importance, commencent à se tailleur leur part, et, surtout, connaissent une progression de CA entre 2012 et 2013. Il en va ainsi des secteurs :

  • Du voyage qui réalise 0,67 Mds d’euros en 2013 contre 0,65 Mds en 2012 ;
  • De la formation qui réalise 0,09 Mds d’euros en 2013 contre 0,07 Mds en 2012 ;
  • Des services à la personne qui réalisent 1,71 Mds d’euros en 2013 contre 1,67 Mds en 2012 ;
  • Du nettoyage qui réalise 0,09 Mds d’euros en 2013 contre 0,08 Mds en 2012.

Concernant les franchisés, ils sont 40% à déclarer une augmentation de leur chiffre d’affaires en 2013 par rapport à 2012. 14% d’entre eux réalisent un CA supérieur à 1,5 million d’euros, 46% réalisent un CA compris entre 300 000€ et 1 500 000€ et 40% réalisent un CA inférieur à 300 000€. Aussi, le CA médian des franchisés se contracte globalement à 400 000€ contre 475 000€ en 2012.

Quant au revenu médian des franchisés, lui aussi se contracte légèrement puisqu’il passe de 34 500€ annuels en 2012 à 32 700e annuels en 2013. De fait, 35% des franchisés perçoivent une rémunération inférieure à 20 000€, 38% une rémunération comprise entre 20 000€ et 40 000€ et 27% une rémunération supérieure à 40 000€. Malgré une légère contraction, la rémunération médiane des franchisés est donc 2 fois supérieure au salaire médian français, ce qui est une bonne nouvelle. D’ailleurs, les franchisés ne s’y trompent pas puisqu’ils sont presque 50% à considérer qu’ils gagnent mieux leur vie qu’un salarié. De même, ils reconnaissent encore les avantages de la franchise puisqu’ils sont presque 50% à considérer qu’ils gagnent mieux leur vie qu’un commerçant isolé.

Quelques chiffres clés complémentaires

La France comptait en 2013 1 719 franchiseurs cumulant 65 133 franchisés employant directement 308 993 personnes (les têtes de réseaux et succursales des franchiseurs cumulant quant à elles 377 577 emplois directs).

En outre, les points de vente franchisés ont généré presque 40 milliards d’euros de CA indirect (par leur consommation de biens et services) et un peu plus de 2015 000 emplois.

Les succursales et tête de réseau ont, de la même manière, généré un peu plus de 70 milliards d’euros de CA et un peu plus de 400 000 emplois.



Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61