Créer son entreprise : faut-il se lancer seul ou à plusieurs ?

Création d'entreprise • Publié le mercredi 9 décembre 2015, mis à jour le mercredi 9 décembre 2015
Créer son entreprise : faut-il se lancer seul ou à plusieurs ?
En solo ou avec des associés, c’est la question que se posent de nombreux porteurs de projet qui souhaitent créer leur entreprise. Entre 30% à 50% des entrepreneurs y répondent en se lançant seuls. Volume de travail, recul, répartition des compétences, investissement, prise de décision collégiale, etc. Les deux options présentent des avantages et des inconvénients. Alors, vaut-il mieux créer son entreprise seul ou à plusieurs ?

Créer son entreprise seul : avantages et inconvénients

Clarifions dès maintenant un point : se lancent seuls les créateurs d’entreprise qui ont un projet demandant peu de financement et pouvant démarrer rapidement. En effet, quand on se lance seul, on doit assumer seul l’apport initial et assumer seul toute la phase de montage de business plan et de lancement de l’entreprise.

Aussi, se lancer seul est plus léger, plus rapide et plus simple, en plus d’offrir la possibilité de tester son idée sous un statut flexible comme l’auto-entreprise par exemple ou même l’entreprise individuelle (microentreprise, etc.).

Comme il n’y a qu’une seule rémunération à dégager, les exigences de chiffre d’affaires sont moindres. Idem pour le matériel et les abonnements téléphoniques par exemple : un seul ordinateur, un seul téléphone portable.

En outre, on est seul à prendre les décisions : pas de prises de tête, de conflits, de longues discussions interminables pour décider quoi faire et on est seul responsable des erreurs commises.

La contrepartie, c’est que parfois on tourne en rond à force de ne pas avoir de regard extérieur.

Créer son entreprise à plusieurs : avantages et inconvénients

L’un des premiers avantages de créer son entreprise à plusieurs, c’est le financement. Chaque associé apporte sa pierre à l’édifice, augmentant d’autant le montant des financements bancaires. Il est dès lors possible de créer des projets de plus grande envergure et avec plus de force financière au départ, ce qui peut être très intéressant, notamment pour des projets dont le point mort est éloigné.

De ce fait, il est tout à fait possible d’intégrer des associés qui seront des financiers purs : ils apporteront de l’argent (parfois beaucoup) et un regard plus « objectif » sur l'aspect comptable, sur la gestion de l’entreprise (ce qui peut être extrêmement enrichissant quand on est le nez dans le guidon à vouloir rester sur son idée,  un regard pragmatique peut sauver une boîte), tandis que les autres associés apporteront quant à eux leurs expertises : commerciale, technique, RH ou autre.

Car c’est également un des grands avantages de se lancer à plusieurs : on peut miser sur des compétences différentes et complémentaires et ainsi répartir les tâches pour maximiser l’efficacité. La contrepartie est qu’il faut dégager un CA plus important pour rémunérer tout le monde. Mais en même temps, en ayant une force de frappe plus importante, on a plus de chance de dégager rapidement des résultats plus confortables.

Enfin, si la prise de décision est inévitablement plus complexe (puisque vous êtes plusieurs à devoir choisir), cela permet de dégager des points de vue différents et, parfois, de résoudre plus facilement des problèmes, voire de développer des stratégies inédites grâce au brainstorming.
Bref, vous l’aurez compris, créer seul ou à plusieurs, dans les deux cas, il y a de nombreux avantages et inconvénients et, in fine, le choix dépendra de l’envergure du projet et des compétences des personnes qui vous entoureront.

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61